Évasion de Redoine Faïd : de gros moyens déployés pour le retrouver

Voilà bientôt 24 heures que les forces de l'ordre traquent Redoine Faïd. Le malfrat, condamné à 25 ans de prison, n'a toujours pas été localisé depuis sa spectaculaire évasion dimanche 1er juillet.

France 2

C'est dans un utilitaire blanc que Redoine Faïd et ses complices ont été vus pour la dernière fois dans un parking à Aulnay-sous-Bois. Depuis dimanche 1er juillet et son évasion du centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne), les contrôles sont renforcés sur les routes et à la frontière belge pour tenter de retrouver le commando qui a permis l'évasion. Sur des images filmées par un détenu, on aperçoit quelques heures auparavant l'hélicoptère dans lequel Redoine Faïd et ses complices ont pris la fuite.

Une évasion bien préparée

L'appareil détourné à Lognes a fait irruption dans la cour d'honneur de la prison qui ne dispose pas de filins anti-hélicoptère. Alors que Redoine Faïd se trouve au parloir avec son frère, deux hommes lourdement armés neutralisent les caméras avec des fumigènes et utilisent une disqueuse pour ouvrir les portes et les grilles de protection. Il est environ 11h15, le braqueur vient de s'échapper du centre pénitentiaire de Réau. L'opération a duré 10 minutes. L'hélicoptère a été retrouvé par les enquêteurs incendié à Gonesse sur le parking d'une station-service. Le pilote en état de choc a été libéré. Le commando quant à lui est toujours recherché.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée du centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne), dimanche 1er juillet, après l\'évasion de Redoine Faïd.
L'entrée du centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne), dimanche 1er juillet, après l'évasion de Redoine Faïd. (ALPHACIT NEWIM / CROWDSPARK / AFP)