Essonne : inquiétude après des ventes anormalement élevées d'acide chlorhydrique dans plusieurs magasins de bricolage

Le produit peut servir à fabriquer des bombes artisanales.

L\'alerte a été donnée par le magasin Weldom, à Étampes.
L'alerte a été donnée par le magasin Weldom, à Étampes. (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Les autorités s'inquiètent car plusieurs magasins de bricolage du département ont signalé des ventes anormalement élevées d'acide chlorhydrique depuis le samedi 13 juillet. L'alerte est partie de la boutique Weldom d'Étampes, où un client est venu acheter des quantités anormales de ce produit. Cela a également été le cas au Bricorama de Villabé et au Castorama de Montgeron. La police a rapidement été prévenue samedi.

Les stocks vendus semblent ne pas avoir été utilisés

L'acide chlorhydrique peut servir à la fabrication de bombes artisanales. La police s'inquiète car les stocks d'acide chlorhydrique n'ont, a priori, pas été utilisés, laissant planer des craintes pour les prochains jours en Essonne, alors que le département a été marqué par une série de violences.

Le week-end a été marqué par des violences dans le département de l'Essonne. Le commissariat des Ulis a ainsi été attaqué dans la nuit du dimanche 14 juillet au lundi 15 juillet, après les festivités du 14 juillet et la victoire de l'équipe de football de l'Algérie en demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN). Des policiers ont été victimes de jets de pierres et de cocktails Molotov.