VIDEO. La Française retenue en otage en Centrafrique est une humanitaire

Une Française de 67 ans a été enlevée lundi 19 janvier en Centrafrique par des anti-balaka. France 2 fait le point sur la situation.

France 2

La Française Thérèse Priest a été prise en otage par les anti-balaka, le lundi 19 janvier, alors qu'elle séjournait en Centrafrique. Cette femme de 67 ans, originaire de l'Ain, est une humanitaire.

Dans son village de Pont-de-Veyle, c'est la stupéfaction. Ses voisins sont choqués. "Elle est tellement gentille", confie Daniel Drevon. Ce mardi 20 janvier, à l'Assemblée nationale, le député de l'Ain Michel Voisin a fait part de son inquiétude. "Chez nous, nous nous faisons tous un souci énorme", a déclaré l'élu.

Les miliciens réclament la libération de leur chef

La Française a été enlevée avec un humanitaire centrafricain. Ils ont été emmenés dans le quartier de Boy-Rabe, à Bangui, le fief des milices chrétiennes. Les anti-balaka demandent désormais la libération de leur chef, le "général Andjilo".

L'archevêque de Bangui, monseigneur Dieudonné Nzapalainga, a établi le contact avec les ravisseurs afin de négocier avec eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat français fait face à une foule de miliciens Anti-Balaka dans un quartier de Bangui (Centrafrique), le 29 janvier 2014
Un soldat français fait face à une foule de miliciens Anti-Balaka dans un quartier de Bangui (Centrafrique), le 29 janvier 2014 (ISSOUF SANOGO / AFP)