Cet article date de plus de six ans.

Qui a enlevé Isabelle Prime au Yémen ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Moins de trois mois après la libération du dernier otage français Serge Lazarevic, une jeune Française a été enlevée au Yémen mardi 24 février.

Il n'y a toujours aucune revendication, 24 heures après l'enlèvement de la Française au Yémen. Mardi 24 février, Isabelle Prime a été kidnappée dans le centre de Sanaa par un groupe d'hommes armés. Âgée de 30 ans, elle était responsable d'un projet pour le fonds social yéménite, une institution gouvernementale, précise une équipe de France 3.

Une situation tendue dans le pays

Originaire du Maine-et-Loire, la trentenaire vivait au Yémen depuis mars 2013. À Angers, où résident ses parents, une voisine décrit une jeune femme "très dynamique, très relationnelle, très ouverte, généreuse".

Pour l'heure, l'enlèvement de la Française n'a pas été revendiqué. Mais la situation est tendue dans ce pays, à majorité sunnite. Les miliciens chiites ont pris le contrôle de la capitale, renversant le gouvernement. "C'est un État complètement anarchique", a d'ailleurs affirmé Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères. Mais ce n'est pas tout. Le pays reste aussi une forte zone d'implantation pour al-Qaïda.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.