VIDEO. Le combat d'un père, dix-huit ans après la disparition de sa fille

Cécile Vallin a disparu en Savoie en 1997, alors qu'elle avait 17 ans. Faute d'éléments nouveaux, l'enquête devrait être close cette année, mais son père se bat pour que le juge ne referme pas le dossier.

France 3

Le 25 mai, c'est la Journée internationale des enfants disparus. L'an dernier, en France, 455 enfants ont été enlevés et 605 disparitions inquiétantes ont été signalées. Dans la majorité des cas, on finit par les retrouver. Parfois, cela reste un mystère. C'est le cas de Cécile Vallin, qui a disparu en 1997. L'enquête devrait être close cette année, mais son père ne peut pas s'y résoudre. France 3 l'a rencontré.

Jonathan Oliver conserve précieusement dans une enveloppe les photographies de Cécile Vallin, sa fille disparue, son visage d'enfant, puis d'adolescente. 

Faute d'indice, la menace d'un non-lieu

Cette jeune fille pleine de vie est recherchée depuis le 8 juin 1997. Ce dimanche, Cécile marche seule sur une route départementale à Saint-Jean-de-Maurienne, où elle habitait avec sa mère. Des témoins l'aperçoivent, mais à 18h30, plus rien, elle a disparu.

Dix-huit ans ont passé, Cécile reste toujours introuvable et la justice s'apprête à refermer son dossier, une perspective insupportable pour son père. "On ne peut pas simplement effacer ça, on ne peut pas mettre une croix sur le dossier de Cécile", insiste-t-il. Seul un indice, une piste nouvelle, permettrait d'écarter la menace d'un non-lieu. Le juge décidera fin juillet de clore ou non l'enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT