Enlèvement de Mia : Rémy Daillet est arrivé en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Enlèvement de Mia : Rémy Daillet est arrivé en France
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Soubane - France 2
France Télévisions

Soupçonné d'être le cerveau de l'enlèvement de la petite Mia en avril dans les Vosges, Rémi Daillet est arrivé mercredi 16 juin au matin en France, après avoir été arrêté en Malaisie, puis expulsé. 

Rémy Daillet, ancien cadre du MoDem et figure des milieux complotistes, pourrait être rapidement mis en examen dans l'affaire de l'enlèvement de la petite Mia, en avril dernier. L'homme est arrivé en France, mercredi 16 juin, dans la matinée, après avoir été arrêté en Malaisie, où il résidait avec sa famille depuis plusieurs années. "Dès sa sortie de l'avion, Rémy Daillet a été accueilli par les gendarmes de la sécurité aérienne. À l'issue d'une visite médicale, il sera soit transféré à Nancy (Meurthe-et-Moselle) et mis en examen, soit à Bobigny (Seine-Saint-Denis) où il sera entendu par un juge des libertés qui pourra décider de le placer en détention provisoire", détaille la journaliste Saada Soubane, en direct de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, mercredi.

Une justice "instrumentalisée" selon son avocat

Rémy Daillet aurait joué un rôle dans l'enlèvement de Mia, une petite fille de huit ans enlevée chez sa grand-mère et retrouvée quelques jours plus tard en Suisse avec sa mère, alors qu'elle n'a pas le droit de la voir seule. "C'est à ce moment-là qu'apparaît la figure de Rémy Daillet. Il poste une vidéo dans laquelle il évoque l'affaire, sans pour autant parler d'enlèvement. C'est pour cette raison qu'il sera entendu par les juges. Son avocat parle, lui, d'une justice 'instrumentalisée'", précise Saada Soubane.    

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enlèvement de Mia

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.