Enlèvement de Mia : que sait-on des ravisseurs présumés ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Enlèvement de Mia : le profil des ravisseurs présumés
FRANCEINFO
Article rédigé par
A-C. Poignard, C. Arnold, A-C. Hinet, H. Strobel, F. Badaire, P. Miette - franceinfo
France Télévisions

Quatre personnes sont en garde à vue, vendredi 16 avril. Elles sont suspectées d’avoir aidé à l’enlèvement de la jeune Mia dans les Vosges, mardi 13 avril. Ces quatre hommes auraient été contactés par la mère de l’enfant et appartiendraient à une mouvance survivaliste.

L’enquête se poursuit pour tenter de retrouver la trace de la jeune Mia. La petite fille de 8 ans a été enlevée, mardi 13 avril, chez sa grand-mère, qui habite dans la commune des Poulières (Vosges). Vendredi 16 avril, quatre hommes âgés entre 23 et 60 ans sont placés en garde à vue. Ils auraient été contactés via internet par la mère de la jeune fille pour récupérer son enfant dont elle n’avait plus la garde.

Ils se réclament d'une mouvance survivaliste

Trois des quatre hommes interrogés revendiquent le rapt et parlent d’une exfiltration. L’un d’entre eux, un homme de 58 ans habitant à Paris, estime "avoir permis à une petite fille de retrouver sa mère en agissant, je le cite, ‘à la Arsène Lupin’", confie Nicolas Heitz, procureur de la République d’Épinal. Certains des ravisseurs présumés étaient déjà surveillés par les services de renseignement. Sur les réseaux sociaux, ils se réclamaient d’une mouvance survivaliste (des personnes qui se préparent à survivre en prévision d’une catastrophe) et auraient déjà évoqué de possibles actions violentes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.