REPLAY. Enlèvement de Mia : revivez la conférence de presse du procureur de la République d'Epinal

Nicolas Heitz a signalé que certains gardés à vue avaient reconnu que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l'enfant. Mia et sa mère Lola sont toujours activement recherchées.

Ce qu'il faut savoir

Alors que quatre personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement de Mia, 8 ans, certains gardés à vue ont reconnu que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l'enfant, a déclaré le procureur de la République d'Epinal, Nicolas Heitz. Il s'est exprimé vendredi 16 avril lors d'une conférence de presse. "A l'heure où je vous parle, la mère et l'enfant n’ont pas encore été retrouvées", a-t-il ajouté, précisant qu'il n'était "pas à exclure qu’elles aient pu quitter le territoire national". Suivez notre direct.

 Quatre hommes interpellés. Trois hommes ont été placés en garde à vue pour "soustraction de mineurs en bande organisée", a appris franceinfo de source judiciaire jeudi. Un quatrième homme a été interpellé, a annoncé la procureur de la République d'Epinal vendredi. "Il est à souligner que les quatre personnes gardées à vue ne présentent aucun antécédent judiciaire", a-t-il précisé.

 Mia Montemaggi a été enlevée par trois hommes mardi en fin de matinée alors qu'elle était hébergée chez sa grand-mère maternelle, désignée tiers de confiance par la justice, dans le village de Les Poulières. Sa mère, Lola Montemaggi, 28 ans, qui n'avait plus le droit de voir Mia seule depuis janvier et "voulait vivre en marge de la société", pourrait se trouver avec elle.

Toute personne ayant des informations sur ce rapt est invitée à appeler le 08 00 36 32 68.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ENLEVEMENT

00h03 : Rappelons les principales informations de ces dernières heures :

"La levée du couvre-feu n'est pas d'actualité" a prévenu Olivier Véran, en déplacement à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence). Le ministre de la Santé a toutefois promis "des annonces dans les semaines qui viennent".

L'Agence française du médicament dit avoir transmis au niveau européen neuf nouveaux signalements de thromboses atypiques chez des personnes ayant reçu le vaccin AstraZeneca, cette fois âgées de 54 à 74 ans.


Mia et sa mère n'ont toujours "pas été retrouvées". Quatre individus sont en garde à vue et certainsreconnaissent que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l'enfant. Voici ce qu'il faut retenir de la conférence de presse du jour.

Leader de la Ligue 1, Lille a perdu deux points précieux en faisant match nul contre Montpellier (1-1), et s'expose à un retour de ses poursuivants s'ils l'emportent dimanche.

21h13 : Selon une source proche du dossier, la DGSI suivait ces hommes et les considérait susceptibles de préparer des actions violentes, mais leurs projets apparaissaient comme très flous. Nous vous en disons davantage dans cet article.

21h11 : La garde à vue des quatre hommes arrêtés dans l'enquête sur la disparition de Mia, 8 ans, a été prolongée de 24h, déclare le procureur de la République de Nancy.

20h09 : Je vous rappelle les principales informations de ce vendredi :

"La levée du couvre-feu n'est pas d'actualité" car "le niveau de circulation du virus reste trop élevé", a souligné Olivier Véran, en déplacement dans un centre de vaccination à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence). Le ministre de la Santé a toutefois promis "des annonces dans les semaines qui viennent".

Mia et sa mère n'ont toujours "pas été retrouvées", a précisé le procureur de la République d'Epinal lors d'un nouveau point presse. Quatre individus sont en garde à vue et certainsreconnaissent que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l'enfant. Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.

Eric Raoult, ancien ministre de la Ville et de la Lutte contre l'exclusion sous Jacques Chirac, est mort à l'âge de 65 ans. Il avait également été maire du Raincy (Seine-Saint-Denis) de 1995 à 2004, sous l'étiquette UMP (devenu LR).

18h03 : A 18 heures, on jette un œil aux principaux titres de l'actualité :

"La levée du couvre-feu n'est pas d'actualité" car "le niveau de circulation du virus reste trop élevé", a souligné Olivier Véran, en déplacement dans un centre de vaccination à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence). Le ministre de la Santé a toutefois promis "des annonces dans les semaines qui viennent". Suivez notre direct.

Mia et sa mère n'ont toujours "pas été retrouvées", a précisé le procureur de la République d'Epinal lors d'un nouveau point presse. Quatre individus sont en garde à vue et certainsreconnaissent que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l'enfant. Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.

Eric Raoult, ancien ministre de la Ville et de la Lutte contre l'exclusion sous Jacques Chirac, est mort à l'âge de 65 ans. Il avait également été maire du Raincy (Seine-Saint-Denis) de 1995 à 2004, sous l'étiquette UMP (devenu LR).


15h55 : Après l'enlèvement de la petite Mia dans les Vosges, quatre hommes ont été placés en garde à vue, a annoncé le procureur de la République d'Epinal, lors d'un point-presse. L'enfant de 8 ans n'a toujours pas été retrouvée, et pourrait se trouver à l'étranger avec sa mère, a-t-il précisé. Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.




(SEBASTIEN BOZON / AFP)


14h11 : En ce début d'après-midi, voici un nouveau point sur l'actualité :

Mia et sa mère n'ont toujours "pas été retrouvées", a précisé le procureur de la République d'Epinal lors d'un nouveau point presse. Quatre individus sont en garde à vue et certainsreconnaissent que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l'enfant.

• Les épreuves de BTS seront maintenues, mais une session de rattrapage sera organisée pour les candidats qui ne pourront pas valider leur diplôme, annonce le gouvernement. Des étudiants réclamaient l'annulation de leurs examens au profit du contrôle continu, en raison de la situation sanitaire.


Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, assure sur franceinfo que la date du 3 mai est pour le moment maintenue pour entamer le déconfinement. Sur le retour en classe, "les dates qui ont été annoncées seront tenues", promet-il là encore. Suivez notre direct.

• Le gigantesque incendie dans un entrepôt de 4 000 m2 au nord de Paris est toujours en cours mais il est maîtrisé. La circulation a repris sur l'A86, l'A1 et le RER B.

13h21 : Lors de cette perquisition, une recette pouvant s'apparenter à la confection d'explosif a également été trouvée, a appris France Télévisions de source judiciaire. L'ensemble de ces éléments ont été saisis, et des analyses plus approfondies devront permettre d'établir s'ils permettaient ou non de confectionner des explosifs.

13h51 : Au cours de la perquisition menée à Varreddes (Seine-et-Marne), où un suspect a été interpellé dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement de la petite Mia, aucun explosif n'a été trouvé, mais des sachets de poudre pouvant entrer dans la composition d'explosif ont été découverts, a appris France Télévisions de source judiciaire.

12h14 : Le procureur de la République d'Epinal a tenu une nouvelle conférence de presse après l'enlèvement mardi de la petite Mia, qui n'a toujours pas été retrouvée. Quatre individus sont actuellement en garde à vue, et certainsreconnaissent que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l’enfant. Retrouvez l'intégralité du point-presse en vidéo.




(FRANCEINFO)

12h36 : Pour accompagner votre déjeuner, voici un nouveau point sur l'actualité à la mi-journée :

La petite Mia et sa mère n'ont toujours "pas été retrouvées", vient de préciser le procureur de la République d'Epinal lors d'un point-presse. Quatre individus sont actuellement en garde à vue et certainsreconnaissent que "l'opération avait été préparée conjointement" avec la mère de l’enfant. Suivez notre direct.

"A ce stade, il n'y a pas de nouveau calendrier prévu." Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, assure que la date du 3 mai est pour le moment maintenue pour entamer le déconfinement. Sur le retour en classe, "les dates qui ont été annoncées seront tenues", promet-il. Suivez notre direct.

• Un gigantesque incendie dans un entrepôt de 4 000 m2 au nord de Paris perturbe fortement depuis ce matin le trafic du RER B. La circulation sur l'A86 et l'A1 est aussi très compliquée.

• Une fusillade dans un entrepôt FedEx à Indianapolis a fait huit morts cette nuit. Le profil du tireur, qui s'est suicidé, et ses motivations restent pour le moment inconnus.

12h06 : La conférence de presse du procureur de la République d'Epinal est maintenant terminée. Si vous l'avez ratée, voici l'intégralité en vidéo.




12h36 : Où se trouvent la fillette et sa mère, portées disparues depuis mardi ? "Il n'est pas à exclure qu'elles aient pu quitter le territoire national", explique le procureur. Des enquêtes internationales sont diligentées.

12h37 : "L'opération avait été préparée de façon minutieuse pour sauver la vie de l'enfant."

11h46 : Comme nous vous l'indiquions un peu plus tôt, "des éléments susceptibles d'entrer dans la composition d'explosifs" ont bien été découverts mercredi au domicile d'un des suspects, en Seine-et-Marne, a précisé le procureur.

11h51 : "A l'heure où je vous parle, la mère et l'enfant n'ont pas encore été retrouvées", précise le procureur de la République.

11h45 : Certains gardés à vue reconnaissent que "l’opération avait été préparée conjointement” avec la mère de la fillette, continue le procureur.

13h50 : Nicolas Heitz fait le point sur les personnes interpellées qui sont finalement au nombre de quatre (et non trois) :

• Un premier individu de 58 ans a été arrêté, mercredi soir, dans le 19e arrondissement de Paris.

• Un deuxième individu de 23 ans a été arrêté à Varreddes (Seine-et-Marne) mercredi.

• Un troisième individu de 60 ans a été arrêté jeudi matin aux Lilas (Seine-Saint-Denis).

• Un quatrième individu a été arrêté hier en Meurthe-et-Moselle.

Tous les quatre "seront présentés cet après-midi" au juge d'instruction.

11h50 : Plusieurs hommes placés en garde à vue hier, mais une fillette toujours introuvable depuis mardi. Le procureur de la République d'Epinal, Nicolas Heitz, commence sa conférence de presse pour faire le point sur l'enlèvement de Mia, 8 ans, dans les Vosges. Vous pouvez la suivre en direct vidéo ici-même.

09h49 : Vous n'êtes pas la seule, @Aude, à vous interroger dans les commentaires sur ce qui se cache derrière le mouvement survivaliste. La cellule investigation de Radio France a justement enquêté il y a quelques semaines sur ces personnes, de plus en plus nombreuses, qui pensent que le monde tel qu’il existe va s’effondrer et qu’il faut dès maintenant s’y préparer.

Bruno Vigier Lafosse, 59 ans, survivaliste se prépare à l\'effondrement de notre société.

09h46 : Bonjour, excusez-moi mais le mouvement survivaliste ? C’est quoi ?

09h57 : Les trois hommes soupçonnés de l'enlèvement de la petite Mia sont toujours en garde à vue ce matin. Connus des renseignements pour leur appartenance au mouvement survivaliste, ils ont été interpellés dans le 19e arrondissement de Paris et en Seine-Saint-Denis, hier en fin de journée.

France Télévisions a également eu confirmation de source proche de l'enquête que 3 kg d’engrais et des matériaux destinés à fabriquer des explosifs artisanaux, ainsi que des cartes routières de l’est de la France et de la Belgique, ont été saisis. Le procureur de la République tiendra une conférence de presse à 11h30.

09h22 : Pour accompagner votre café, voici un nouveau point sur l'actualité de ce début de journée :

"A ce stade, il n'y a pas de nouveau calendrier prévu." Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, assure sur franceinfo que la date du 3 mai est pour le moment maintenue pour entamer le déconfinement. Sur le retour en classe, "les dates qui ont été annoncées seront tenues", promet-il. Suivez notre direct.

• Un gigantesque incendie dans un entrepôt de 4 000 m2 au nord de Paris perturbe fortement depuis ce matin le trafic du RER B, jusqu'à 10 heures au moins. La circulation sur l'A86 et l'A1 est aussi très compliquée.

Trois hommes soupçonnés d'être les ravisseurs de Mia, enlevée mardi dans les Vosges, ont été interpellés. La fillette et sa mère sont toujours recherchées. Le procureur tient une nouvelle conférence de presse à 11h30.

07h36 : Pour accompagner votre café, commençons par faire un point sur l'actualité de ce début de journée :

Plus de 100 000 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de l'épidémie, selon les données de Santé publique France. On vous explique pourquoi le bilan exact est difficile à établir, et qu'il est sans doute plus élevé. "Nous n'oublierons aucun visage, aucun nom", promet Emmanuel Macron.

Trois hommes soupçonnées d'être les ravisseurs de Mia, enlevée mardi dans les Vosges, ont été interpellés. La fillette et sa mère sont toujours recherchées. Le procureur tiendra une conférence de presse en fin de matinée.

• A partir de ce week-end, des créneaux de vaccination vont être "dédiés" aux professionnels de l'éducation et de l'enfance, policiers, gendarmes et surveillants pénitentiaires de plus de 55 ans.


• Selon des maires qu'il avait conviés à une visioconférence, Emmanuel Macron a expliqué que les musées et les terrasses de restaurants, bars et cafés feraient partie de la première phase de réouvertures, espérée mi-mai.