Sans-papiers : l'acte héroïque, un passeport pour la régularisation ?

À l'instar de Mamoudou Gassama, ce n'est pas la première fois que des personnes sans papiers sont mises à l'honneur après avoir accompli un acte héroïque. Que prévoit la loi dans cette situation ?

Voir la vidéo
France 2

L'héroïsme d'un homme peut-être salué par la Nation, mais cela peut être le cas de manière particulière lorsqu'il s'agit d'un sans-papiers. Lassana Bathily était parvenu à mettre à l'abri six clients de l'Hyper Cacher où il travaillait, le 9 janvier 2015, lors de l'attaque d'Amedy Coulibaly. Onze jours plus tard, pour cet acte de bravoure, ce Malien est naturalisé français par le ministre de l'Intérieur de l'époque, Bernard Cazeneuve.

Un pouvoir dévolu aux préfets

En France, ce sont les préfets qui ont la possibilité de régulariser des immigrés pour service rendu à la collectivité. En 2002, en Picardie, deux Guinéens qui vivaient sous un pont ont sauvé un jeune homme de la noyade. Ils seront régularisés par la préfecture. L'an dernier, selon la Direction générale des étrangers en France, cinq personnes ont obtenu un titre de séjour après un acte de bravoure. Ils étaient six en 2016 et huit en 2015.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Mamadou Gassama, le sans-papiers qui a sauvé un enfant suspendu dans le vide à Paris, le 28 mai 2018 à l\'Elysée.
Emmanuel Macron et Mamadou Gassama, le sans-papiers qui a sauvé un enfant suspendu dans le vide à Paris, le 28 mai 2018 à l'Elysée. (JACQUES WITT / SIPA)