Les Observateurs. Mamoudou Gassama, un enfant dans le désert et le prince William : comment l'angle de vue change votre perception

Sur internet, des images arrivent souvent dans notre fil d'actualité et peuvent nous surprendre. Mais se limiter à une seule image, sans varier ses angles de vue, c'est le meilleur moyen de se tromper. Exemples avec trois cas, dont celui très célèbre de Mamoudou Gassama.

FRANCE 24

Une image prise sur le vif, et partagée sur internet peut donner lieu à toutes sortes d'interprétation. Elles suscitent parfois l'indignation, les réactions rapides... mais se focaliser sur une seule image, sans chercher à en comprendre le contexte, ou à trouver une autre image de la même scène, c'est le meilleur moyen de se faire avoir sur internet.

Le cas récent du sauvetage d'un enfant de 4 ans par Mamoudou Gassama en est un très bon exemple : une première vidéo de son exploit héroïque a suscité toutes sortes de théories complotistes. Mais se baser uniquement sur cette vidéo pour analyser la situation ne permettait pas de voir tous les détails de cette scène à première vue très surprenante. Un autre angle de vue est venu lever les doutes.

Grâce à deux autres exemples, celui d'un enfant visiblement seul dans le désert près de la Syrie, et celui du prince William avec une attitude "déplacée" envers les journalistes si on en croit la photo, Alexandre Capron des Observateurs de France 24 vous montre qu'il faut toujours varier ses angles de vues pour éviter les pièges d'internet.

Trois photos, un seul angle de vue... si vous partagez ces images sur internet, sans faire attention à leur contexte, vous allez sûrement vous tromper.
Trois photos, un seul angle de vue... si vous partagez ces images sur internet, sans faire attention à leur contexte, vous allez sûrement vous tromper. (FRANCE 24)