La gauche dénonce "l'hypocrisie" d'Emmanuel Macron après la naturalisation de Mamoudou Gassama

Tout en se félicitant de la naturalisation du jeune homme, plusieurs responsables politiques ont critiqué la politique migratoire du président.

Le président Emmanuel Macron rencontre Mamoudou Gassama à l\'Elysée, à Paris, le 28 mai 2018.
Le président Emmanuel Macron rencontre Mamoudou Gassama à l'Elysée, à Paris, le 28 mai 2018. (AFP)

Plusieurs responsables politiques de gauche ont dénoncé, lundi 28 mai, "l'hypocrisie" d'Emmanuel Macron après l'annonce de la naturalisation de Mamoudou Gassama. Tous ont salué le courage du jeune homme de 22 ans, qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble parisien. Mais ils estiment que la "décision exceptionnelle" du chef de l'Etat d'accorder la nationalité française à ce Malien sans-papiers ne reflète pas la politique migratoire du gouvernement, note le HuffPost.

"Tandis que l'héroïque Mamoudou Gassama est reçu en grande pompe par Emmanuel Macron à l'Elysée, ses camarades migrants sans visage continueront à être harcelés, triés, expulsés. Un sommet d'hypocrisie", a tancé le mouvement Générations de Benoît Hamon sur Twitter, faisant référence à la loi Asile et immigration.

Clémentine Autain, députée de La France insoumise en Seine-Saint-Denis, a de son côté dénoncé le "cynisme décomplexé" d'Emmanuel Macron, tandis qu'Eric Coquerel a espéré que "cela incite le chef de l'Etat à une prise de conscience sur sa loi Asile immigration qui durcit inhumainement l'accueil et l'existence de milliers de Gassama".