Nouvelles évacuations à Marseille, une semaine après l'effondrement des immeubles

Huit jours après l'effondrement des immeubles, rue d'Aubagne, quatre nouveaux immeubles ont été évacués par la mairie.

Le lieu de l\'éboulement des immeubles, rue d\'Aubagne, à Marseille.
Le lieu de l'éboulement des immeubles, rue d'Aubagne, à Marseille. (GEORGES ROBERT / MAXPPP)

Quatre immeubles ont à nouveau été évacués mardi 13 novembre, à Marseille, soit huit jours après l'effondrement des immeubles rue d'Aubagne, où huit habitants sont morts sous les décombres, a indiqué mardi France Bleu Provence. En tout, cela concerne 33 habitants.

Huit adultes et quatre enfants ont dû quitter leur appartement du 91, boulevard de Strasbourg, deux adultes et trois enfants ont évacué une chambre d'hôtel située à l'angle de la rue de Lyon et de la rue Didier. Trois adultes ont quitté leur habitation du 36, rue Jean-Roque et quatre adultes ainsi que neuf enfants du 7, boulevard Briançon, a indiqué la mairie de Marseille à France Bleu Provence.

Vaste élan solidaire

Des bus de la régie des transports métropolitains (RTM) ont été mobilisés pour les conduire vers des hôtels. En comptant les habitants de la rue d'Aubagne et des rues adjacentes, cela fait plus de 500 personnes qui sont prises en charge dans une dizaine d'hôtels de la ville, dans l'attente d'être relogées.

Depuis l'incident de la rue d'Aubagne, un vaste élan solidaire a gagné les quartiers de Marseille. Près de 2 000 kilos de vêtements et 900 kilos de produits d'hygiène ont été distribués aux sinistrés depuis mardi 6 novembre. L'Armée du Salut a un stock important de mobilier qui servira pour les prochains relogements. D'autres associations organisent des récoltes : la Croix-Rouge s'occupe des vêtements et des produits d'hygiène, le Secours catholique se charge des dons financiers.