Marseille : une enquête pour déterminer les responsabilités

France 3 a recueilli le témoignage d'une locataire dont le logement a été détruit. Elle avait alerté sur la dangerosité du bâtiment.

France 3

Des bâtiments tombés lundi 5 novembre à Marseille (Bouches-du-Rhône), il ne reste plus rien. Un trou béant et un tas de gravats sur le trottoir. Dans le quartier, une question est sur toutes les lèvres : le drame pouvait-il être évité ? Marlène Hiver passait devant l'immeuble tous les matins. Elle rapporte que l'état du bâtiment l'inquiétait.

Qui de la mairie ou des syndicats est responsable ?

L'immeuble muré était le numéro 63 de la rue d'Aubagne. Il appartient à la mairie et, depuis 2008, il est inhabitable, frappé d'un arrêté de péril. Juste à côté, le 65, a été le deuxième immeuble à s'effondrer. Il s'agit d'une copropriété privée habitée par une dizaine de locataires. France 3 a pu rencontrer une habitante de l'immeuble. La veille du drame, préoccupée par sa porte qui ne ferme plus, elle dort chez ses parents. Elle dit avoir contacté plusieurs fois le syndicat de l'immeuble pour signaler la vétusté du bâtiment. Toutes les parties se rejettent la faute. Alors, qui de la mairie ou du syndicat est responsable de ces effondrements ? Une enquête a été ouverte, elle devra déterminer les responsabilités des parties dans cet accident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sauveteurs interviennent sur le site de l\'effondrement de deux immeubles qui se sont effondrés, le 5 novembre 2018, à Marseille.
Des sauveteurs interviennent sur le site de l'effondrement de deux immeubles qui se sont effondrés, le 5 novembre 2018, à Marseille. (GERARD JULIEN / AFP)