Double meurtre dans les Cévennes : Valentin Marcone, mis en examen, a expliqué son geste

Publié Mis à jour
Double meurtre dans les Cévennes : Valentin Marcone, mis en examen, a expliqué son geste
France 3
Article rédigé par
A-C.Hinet, J.Vitaline, A.Domy, H.Smague, F.Mazou, F.Pairaud - France 3
France Télévisions

Valentin Marcone s'est posé en victime pour expliquer l'assassinat de son patron et de son collègue. La journaliste Anne Domy, en direct de Nîmes (Gard), dimanche 16 mai, donne quelques détails sur sa personnalité troublante. 

Valentin Marcone a été mis en examen pour double assassinat, dimanche 16 mai. Après être passé aux aveux devant les gendarmes, il est resté silencieux devant le juge d'instruction. "Il est en état de sidération, très calme, regrettant bien entendu tout ce qu'il s'est passé", explique son avocate, maître Hélène Mordacq.

Pour les enquêteurs cela ne fait aucun doute, il a prémédité son geste. En garde à vue, il a évoqué une grande anxiété. Le jeune homme se sentait menacé, au point de venir armé sur son lieu de travail. En fuite pendant 83 heures, le suspect s'est peu déplacé et a dissimulé ses armes avant de trouver un trou, qu'il a creusé à mains nues pour se terrer de longues heures.

Il exprime des regrets 


Valentin Marcone s'est livré pendant sa garde à vue. "Cela a permis aux enquêteurs de comprendre un peu mieux son geste. Il se croyait visé par une procédure de licenciement pour faute grave, ça l'a mis dans un climat de peur, rapporte Anne Domy en direct de Nîmes (Gard). C'est ça la personnalité de Valentin Marcone, dès qu'il se sent pris à défaut et que le climat de confiance est rompu dit-il aux enquêteurs, il se sent acculé, il a peur". L'homme se dit lui-même paranoïaque. Il a exprimé des regrets, se disant "désolé".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.