Dordogne : oubliée par le chauffeur, une fillette de trois ans passe plus de quatre heures seule dans un bus scolaire

C'est sa grande sœur de neuf ans qui a fini par s'apercevoir de l'absence de la fillette à l'école, a rapporté mardi France Bleu Périgord.

Des sièges de car, en août 2009. (Illustration)
Des sièges de car, en août 2009. (Illustration) (MAXPPP)

Une petite fille de trois ans a passé plus de quatre heures seule dans un bus scolaire, oubliée par le chauffeur censé la déposer à l'école d'Excideuil, mardi 13 mars en Dordogne, rapporte France Bleu Périgord. C'est sa grande sœur de neuf ans qui a découvert son absence au moment du déjeuner à l'école maternelle de la commune, dans le nord-est du département.

"Quand Lana est venue faire un bisou à sa petite sœur Lilou au moment du déjeuner, comme elle le fait tous les jours, elle a vu qu'elle n'était pas là, raconte Mickaël, le père des deux petites filles, interrogé par France Bleu Périgord. C'est seulement à ce moment-là que l'école s'est inquiétée."

"Endormie attachée sur son siège"

L'école a aussitôt contacté la compagnie Cournil, qui s'occupe du transport des enfants. Le chauffeur qui a transporté la fillette a été sommé de retourner au dépôt pour ouvrir son bus. Il a découvert l'enfant au fond du car.
"Lilou nous a raconté qu'elle avait beaucoup pleuré et qu'elle s'était endormie attachée sur son siège", explique le père.

Mickaël et sa compagne sont très remontés. "ll n'y a pas eu d'appel de l'école. Je ne trouve pas ça normal", déplore-t-il. "Nous sommes surtout en colère après la société de transports. Le chauffeur a commis une faute professionnelle, c'est grave. Il aurait dû faire le tour de son car avant de partir."

Des sanctions demandées contre le chauffeur

La famille ne comprend pas non plus qu'aucun surveillant ne soit présent au sein du car pour veiller sur les enfants. "On nous a répondu que la législation ne l'impose pas car il y a des primaires dans le car et qu'ils peuvent surveiller les petits. Moi je n'ose même pas laisser mes enfants seules à la maison quand je vais chercher du pain", poursuit-il.

Contactée, la société de transports Cournil ne souhaite pas communiquer pour le moment. Un rendez-vous est prévu entre les maires d'Excideuil, Saint-Médard-d'Excideuil et la société de transports mercredi soir. Annie Sedan, maire d'Excideuil, demande une sanction contre le chauffeur, a ajouté France Bleu Périgord.