Disparition d'Emile : "Beaucoup de témoignages" montrent que son grand-père "était quelqu'un d'extrêmement violent", affirme la journaliste Ixchel Delaporte

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 8 min
Disparition du petit Émile : "Beaucoup de témoignages" montrent que son grand-père "était quelqu'un d'extrêmement violent", affirme la journaliste Ixchel Delaporte
Disparition du petit Émile : "Beaucoup de témoignages" montrent que son grand-père "était quelqu'un d'extrêmement violent", affirme la journaliste Ixchel Delaporte Disparition du petit Émile : "Beaucoup de témoignages" montrent que son grand-père "était quelqu'un d'extrêmement violent", affirme la journaliste Ixchel Delaporte (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - E. Tran Nguyen
France Télévisions
franceinfo
Alors que les investigations se poursuivent pour retrouver le petit garçon, le passé de son grand-père refait surface. Ixchel Delaporte, journaliste documentariste, et Marc Rollang, capitaine de gendarmerie et porte-parole de l'association Gendarmes et citoyens, étaient les invités du 12/13 info, jeudi 21 mars.

Le passé du grand-père d'Emile, ce petit garçon disparu en juillet 2023, revient dans l'actualité. Un article du Canard Enchaîné revient sur ses liens, dans les années 90, avec la communauté traditionaliste de Riaumont, dans le Pas-de-Calais. Le grand-père est cité dans une affaire de violence sur mineurs, en tant que témoin assisté. La journaliste documentariste Ixchel Delaporte a publié en 2022 le livre-enquête Les Enfants martyrs de Riaumont (éditions du Rouergue) au sujet du pensionnat intégriste de Saint-Jean Bosco, qui accueillait des garçons mineurs.

Invitée du 12/13 info, jeudi 21 mars, Ixchel Delaporte affirme qu'"il y a beaucoup de témoignages qui montrent que c'était quelqu'un d'extrêmement violent, que c'était quelqu'un qui frappait facilement les enfants". "C'est un contexte, parce que le foyer de Riaumont est un endroit où, de fait, on frappait les enfants", ajoute-t-elle. Aucun lien n'est cependant établi entre la disparition d'Emile et l'enquête sur la communauté traditionaliste de Riaumont et son pensionnat. Le grand-père nie d'ailleurs les accusations portées contre lui.

L'enquête autour de la disparition se poursuit

Pendant ce temps, les gendarmes poursuivent les investigations pour retrouver Emile. Une mise en situation aura lieu le 28 mars. "Cette mise en situation, c'est avant tout mettre de la cohérence dans un dossier écrit pour une illustration concrète sur le terrain, en expurgeant du dossier des éléments liés aux témoignages, aux expertises, aux retours d'expertises à la fois techniques et scientifiques, pour comprendre en situation ce qui a pu se passer et le déroulé de ce qui a pu se passer", explique Marc Rollang, capitaine de gendarmerie et porte-parole de l'association Gendarmes et citoyens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.