Découverte d'ossements du petit Emile : "Cette nouvelle déchirante était redoutée", déclare l'avocat des parents du garçon

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
L'entrée du village du Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 27 mars 2024. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
De nouvelles recherches ont été lancées dans la zone où une randonneuse a découvert, samedi, des restes humains portant l'ADN de l'enfant de deux ans et demi, recherché depuis juillet.

Ce qu'il faut savoir

C'est une personne qui se promenait dans le secteur qui a repéré les os. Neuf mois après la disparition du petit Emile au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), des ossements appartenant au petit garçon ont été découverts samedi à proximité de ce hameau, a annoncé dimanche 31 mars le parquet d'Aix-en-Provence. "Cette nouvelle déchirante était redoutée", écrit l'avocat des parents d'Emile dans un communiqué."Ils demandent aux journalistes de respecter leur deuil en ne se présentant pas chez eux et en ne cherchant pas à les contacter", poursuit l'avocat. Ce direct est désormais terminé. 

Des "recherches complémentaires" sont en cours. La gendarmerie va entreprendre "des recherches complémentaires" dans la zone de découverte des restes du corps du garçonnet, avec notamment des chiens et des drones, a précisé la gendarmerie auprès de franceinfo. L'accès au Hameau du Haut-Vernet a été coupé. 

Aucun lien avec la reconstitution menée jeudi. La découverte n'a pas eu lieu à l'occasion de la mise en situation organisée deux jours plus tôt, précise une source proche du dossier à franceinfo. Jeudi, 17 membres de la famille de l'enfant, ainsi que des voisins et des témoins, avaient été réunis au Haut-Vernet pour retracer le déroulé de la journée de la disparition.

Des analyses complémentaires. Des analyses d'identification génétique ont permis de conclure "qu'il s'agissait des ossements de l'enfant Emile Soleil", a écrit le procureur dans un communiqué. L'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale va, de son côté, poursuivre ses analyses sur les ossements pour tenter de préciser les circonstances de la mort de l'enfant.

Une longue enquête. L'enquête, d'abord ouverte à Digne-les-Bains pour "disparition inquiétante", avait rapidement été confiée à deux juges d'instruction d'Aix-en-Provence, puis requalifiée en motifs criminels pour "enlèvement" et "séquestration", mi-août. Aucune piste n'avait été mise de côté, même si la thèse de la chute mortelle avait semblé s'étioler à la suite des multiples battues organisées dans les environs du hameau, situé à 1 200 mètres d'altitude.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'oeil aux principaux titres de l'actualité.
    • #EMILE Des ossements portant l'ADN du petit Emile, disparu depuis juillet au Haut-Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence, ont été retrouvés hier. La gendarmerie a bouclé la zone pour des recherches complémentaires.
    #CRUES Météo-France annonce la levée de la vigilance rouge dans la Vienne, mais la maintient dans l'Indre-et-Loire. Le pic de la crue y est attendu dans la nuit.
    • #TURQUIE Pari manqué pour le parti conservateur AKP et Recep Tayyip Erdogan aux municipales en Turquie : il n'arrive pas à reprendre à l'opposition social-démocrate les mairies d'Istanbul et d'Ankara.
    • #FOOT Même réduit à dix contre onze, le PSG était trop fort pour l'OM et s'est imposé 2-0 sur la pelouse du Stade Vélodrome. Les Parisiens reprennent ainsi 12 points d'avance sur Brest en tête de la Ligue 1.
    Rendez-vous demain, 6 heures, pour la reprise de ce live.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EMILE Il sera également possible de déterminer la nature de la mort de l'enfant, par exemple "les dents peuvent révéler une asphyxie", explique l'expert en médecine légale. En revanche, si les analyses concluent que la mort a été provoquée par une chute, il sera difficile de définir s'il s'agit "d'une simple chute, ou si l'enfant a été poussé".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EMILE Le médecin légiste Bernard Marc explique sur notre radio ce que vont pouvoir apporter les expertises sur le crâne du petit Emile, découvert hier : "L'imagerie 3D permettra d'analyser les lésions même neuf mois après". Ces examens permettront d'identifier la nature des lésions et de savoir "si elles sont ante mortem, lorsque l'enfant était encore vivant, ou s'il s'agit de lésions sur l'os" , précise le responsable de l'unité médico-judiciaire de Compiègne.
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    20 heures ! Ce ne serait pas l'heure du point sur l'actu ?
    • #EMILE Des ossements portant l'ADN du petit Emile, disparu depuis juillet au Haut-Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence ont été retrouvés hier. La gendarmerie a bouclé la zone pour des recherches complémentaires. Voici ce qu'on sait de ce rebondissement tragique, et vous pouvez suivre dans ce direct les derniers éléments de l'enquête.
    • #CRUES Le pic de la crue est finalement attendu cette nuit dans la Vienne et l'Indre-et-Loire, toujours placées en vigilance rouge. Plusieurs communes sont sous les eaux, et un kayakiste est recherché.
    • #PAQUES Si vous vous êtes étouffés devant le prix du ballotin d'œufs de Pâques chez votre chocolatier préféré,   voici pourquoi le prix de l'or brun a flambé (et va continuer à le faire).
    • #FOOT Dans 45 minutes, le coup d'envoi du choc entre l'OM et le PSG, le "Classique" du championnat de France. Sur le papier, les Parisiens partent favoris tant les Phocéens sont décimés en défense.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EMILE La gendarmerie étudie plusieurs hypothèses notamment "que ces ossements aient été amenées sur les lieux après les recherches, ça peut être aussi la configuration des lieux qui s'est modifiée à cause des conditions météorologiques", précise la porte-parole de la Gendarmerie nationale. "Toutes ces pistes-là sont exploitées. "
  • Avatar
    Colonelle Marie-Laure Pezant
    Porte-parole de la gendarmerie nationale Il y a 0 sec
    #EMILE "On a une centaine de gendarmes qui sont déployés [dans le Haut-Vernet], on a des gendarmes mobiles, des gendarmes locaux, des équipes cynophiles qui sont en train de s'acheminer sur site et nous aurons d'autres gendarmes qui vont être sur site à partir de demain, notamment des experts justement pour poursuivre les investigations et voir si on a d'autres indices à collecter sur place."
    La porte-parole de la gendarmerie s'exprimait sur notre antenne pour faire le point sur les nouvelles recherches autour de la zone où ont été retrouvés les ossements du petit Emile.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EMILE Si vous avez besoin de rafraîchir vos fiches sur le feuilleton de la disparition du petit Emile, qui a débuté en juillet dernier, on vous résume dans cet article la chronologie de l'affaire.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EMILE Le maire du Haut-Vernet a pris un arrêté pour interdire l'accès au hameau à toute personne, à l'exception de ses habitants et des services publics. L'interdiction est effective dès ce soir et pour une semaine, jusqu'au dimanche 7 avril, à midi.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EMILE Gérald Darmanin estime que la technologie va permettre d'éclaircir les circonstances de la disparition du petit Emile : "Je suis sûr qu'on trouvera ce qu'il s'est passé [grâce aux moyens techniques]", a déclaré le ministre de l'Intérieur sur LCI.
  • Avatar
    Me Jérôme Triomphe
    avocat de la famille d'Emile Il y a 0 sec
    #EMILE "Si cette nouvelle déchirante était redoutée, l’heure est au deuil, au recueillement et à la prière. Marie et Colomban [les parents du petit garçon] savent désormais, en ce dimanche de la Résurrection, qu’Emile veille sur eux dans la lumière et la tendresse de Dieu."