Mort de Steve Maia Caniço : un rapport pointe "un manque de discernement dans la conduite de l'intervention de police"

Après la mort de Steve Maia Caniço, un nouveau rassemblement est prévu samedi 14 septembre à Nantes (Loire-Atlantique). Un commissaire sera muté, mais l'enquête sur la mort du jeune homme de 24 ans continue.

FRANCE 3

Les conditions de l'opération de police ont été passées au crible. Dans la nuit du 21 au 22 juin, le soir de la Fête de la musique à Nantes (Loire-Atlantique), plusieurs personnes étaient tombées dans le fleuve après l'intervention des forces de l'ordre. "La gestion de dispositifs de sécurité et de secours conduit à s'interroger sur la pertinence de certains choix opérés quai Wilson et à constater un manque de discernement dans la conduite de l'intervention de police", révèle un rapport de l'Inspection générale de l'administration.

L'enquête transmise à Rennes

Des conclusions reprises par le ministre de l'Intérieur, Christohpe Castaner, et certains syndicats de police. Le commissaire divisionnaire visé sera muté à un poste sans responsabilité du maintien de l'ordre. Des magistrats de Rennes (Ille-et-Vilaine) devront répondre aux questions qui subsistent autour de la mort de Steve Maia Caniço.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des affiches \'\'Justice pour Steve\'\', le 6 septembre 2019, sur un mur à Nantes.
Des affiches ''Justice pour Steve'', le 6 septembre 2019, sur un mur à Nantes. (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)