Cet article date de plus d'un an.

Mort de Steve Maia Caniço : le préfet porte plainte contre un tweet "diffamatoire" de Claude Sérillon

"Une nuit à Nantes parce que la musique était trop forte un préfet de la République a décidé que la vie d’un homme pouvait être effacée" a posté l'ancien journaliste. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le préfet des Pays de la Loire et de Loire-Atlantique Claude d’Harcourt, le 19 juillet 2019 à Riaillé (Loire-Atlantique). (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

C'est une phrase qui ne passe pas. Le préfet des Pays de la Loire, Claude d'Harcourt a annoncé mercredi 7 août, qu'il porterait plainte contre l'ancien journaliste Claude Sérillon en raison d'un tweet "diffamatoire" au sujet de la mort de Steve Maia Caniço

"Une nuit à Nantes parce que la musique était trop forte un préfet de la République a décidé que la vie d’un homme pouvait être effacée", a écrit, dimanche sur Twitter, l'ancien présentateur du journal de 20 heures de France 2 Claude Sérillon. 

Réplique sur Twitter

Le préfet a réagi mercredi en annonçant qu'il déposait plainte. "Le tweet de Claude Sérillon est diffamatoire", réplique la préfecture sur son compte Twitter. 

Steve Maia Caniço, un animateur périscolaire de 24 ans, a disparu durant une soirée techno, dans la nuit du 21 au 22 juin, conclue par une intervention policière. Son corps a été retrouvé le 29 juillet dans la Loire et plusieurs enquêtes sont en cours pour déterminer les circonstances de sa mort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mort de Steve Maia Caniço à Nantes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.