Mort de Steve Maia Caniço : le préfet porte plainte contre un tweet "diffamatoire" de Claude Sérillon

"Une nuit à Nantes parce que la musique était trop forte un préfet de la République a décidé que la vie d’un homme pouvait être effacée" a posté l'ancien journaliste. 

Le préfet des Pays de la Loire et de Loire-Atlantique Claude d’Harcourt, le 19 juillet 2019 à Riaillé (Loire-Atlantique).
Le préfet des Pays de la Loire et de Loire-Atlantique Claude d’Harcourt, le 19 juillet 2019 à Riaillé (Loire-Atlantique). (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

C'est une phrase qui ne passe pas. Le préfet des Pays de la Loire, Claude d'Harcourt a annoncé mercredi 7 août, qu'il porterait plainte contre l'ancien journaliste Claude Sérillon en raison d'un tweet "diffamatoire" au sujet de la mort de Steve Maia Caniço

"Une nuit à Nantes parce que la musique était trop forte un préfet de la République a décidé que la vie d’un homme pouvait être effacée", a écrit, dimanche sur Twitter, l'ancien présentateur du journal de 20 heures de France 2 Claude Sérillon. 

Réplique sur Twitter

Le préfet a réagi mercredi en annonçant qu'il déposait plainte. "Le tweet de Claude Sérillon est diffamatoire", réplique la préfecture sur son compte Twitter. 

Steve Maia Caniço, un animateur périscolaire de 24 ans, a disparu durant une soirée techno, dans la nuit du 21 au 22 juin, conclue par une intervention policière. Son corps a été retrouvé le 29 juillet dans la Loire et plusieurs enquêtes sont en cours pour déterminer les circonstances de sa mort.