Mort de Steve Maia Caniço : le jeune homme est tombé dans la Loire au moment de l'intervention policière, annonce le parquet

Deux ans après sa mort tragique à Nantes lors de la Fête de la musique, l'enquête a établi que Steve Maia Caniço était tombé dans le fleuve "dans le temps de l'intervention de la police".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une fresque en hommage à Steve Maia Canico, le jeune homme décédé après une chute dans la Loire lors d'une charge de la police pendant la fête de la musique à Nantes (France) le 21 juin 2019.  (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

L'affaire a été dépaysée à Rennes (Ille-et-Vilaine). Deux ans après sa mort tragique à Nantes lors de la fête de la musique, l'enquête a établi que Steve Maia Caniço était tombé dans la Loire "dans le temps de l'intervention de la police" pour disperser le rassemblement auquel le jeune homme participait, a annoncé jeudi 17 juin le parquet. L'analyse des relevés de son téléphone a "permis de situer le moment de la chute de Steve Maia Caniço dans la Loire à 4 heures et 33 minutes, soit dans le temps de l'intervention de la police nationale" sur le quai Wilson où se déroulait la soirée, a annoncé Philippe Astruc, le procureur de la République de Rennes.

"Le magistrat instructeur a adressé cette semaine différentes convocations pour le mois de juillet, pouvant aboutir à une mise en examen ou au placement sous le statut de témoin assisté, à six personnes physiques et deux personnes morales", a précisé Philippe Astruc. Il s'agit notamment du "directeur départemental de la sécurité publique de Loire-Atlantique par intérim" et du "commissaire divisionnaire en charge du dispositif sur le Quai Wilson au moment des faits".

"Une ou des possibles mises en examen"

Les autres personnes convoquées sont la maire de Nantes et son adjoint à la sécurité "au moment des faits", ainsi que le préfet de Loire-Atlantique et "le sous-préfet, directeur de cabinet du préfet en poste au moment des faits", selon le communiqué. La mairie de Nantes et Nantes Métropole sont également convoquées au titre de personnes morales.

"La famille de Steve Maia Caniço est profondément soulagée que cette affaire amène vers une possible ou des possibles mises en examen (...) et le lien de causalité peut donc être fait entre l'intervention policière et la chute mortelle de Steve Maia Caniço", a réagi l'avocate de la famille, Cécile de Oliveira.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mort de Steve Maia Caniço à Nantes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.