Affaire Lelandais : une quarantaine d'enquêtes relancées

La cellule Ariane de la gendarmerie nationale a sélectionné une quarantaine de dossiers de disparition et d'homicides non élucidés pour qu'ils soient réexaminés.

Nordahl Lelandais est-il un tueur en série ? C'est la question que se posent les enquêteurs depuis plus d'un an. La cellule Ariane de la gendarmerie nationale, mise sur pied pour enquêter sur le maître chien qui a déjà avoué deux meurtres, a retenu une quarantaine de dossiers parmi quelques 900 disparitions et homicides non élucidés. Ces enquêtes vont être réexaminées à la lumière de l'affaire Nordahl Lelandais.

"Voir s'il y a des choses qui ont été oubliées"

La cellule Ariane ne va pas reprendre elle-même l'enquête mais revient, pour cette quarantaine de dossiers retenus, vers les enquêteurs et les magistrats qui en ont la charge. Des enquêteurs vont donc reprendre maintenant ces dossiers en fonction des directives des magistrats. Il s'agit de "voir s'il y a des choses qui ont été oubliées, des choses qui peuvent être faites encore"a expliqué sur RTL le général Jean-Philippe Lecouffe, sous-directeur de la police judiciaire de la gendarmerie. La région Rhône-Alpes, où habitait Nordahl Lelandais, est particulièrement scrutée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook.
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook. (FACEBOOK)