Procès de Nordahl Lelandais : une peine de 30 ans de réclusion criminelle requise contre l'accusé

Publié
Procès de Nordahl Lelandais : une peine de 30 ans de réclusion criminelle requise contre l'accusé
FRANCE 2
Article rédigé par
Etienne Prigent - France 2
France Télévisions

Une peine de 30 ans de réclusion criminelle a été requise contre Nordahl Lelandais pour le meurtre du caporal Arthur Noyer en avril 2017. 

Une peine de 30 ans de réclusion criminelle a été requise mardi 11 mai contre Nordahl Lelandais, accusé du meurtre du caporal Arthur Noyer. Nordahl Lelandais a refusé de reconnaître une intention de tuer le jeune homme. Après que les jurés se sont retirés, Nordahl Lelandais a prononcé ces mots : "Le pardon n'est pas une formule magique, mais pour moi, il est vraiment nécessaire. Je n'ai jamais voulu ça, je présente mes plus sincères excuses", comme le rapporte le journaliste Étienne Prigent, en direct de la cour d'assises de Chambéry (Savoie) pour le 20 Heures de France 2.

Une période de sûreté de 20 ans requise

"Pour l'avocate générale, la volonté de tuer est claire. Nordahl Lelandais a déconnecté les téléphones portables, il a caché le corps d'Arthur Noyer avant de reprendre une vie normale, et finalement de recommencer avec Maëlys, quatre mois plus tard", poursuit le journaliste. L'avocate générale a par ailleurs requis une période de sûreté de 20 ans. "La défense, de son côté, fulmine : Nordahl Lelandais doit être jugé pour les faits, rien que pour les faits. Il n'a pas appelé la police, il a changé de version à plusieurs reprises, mais cela ne prouve rien, tout est supposition, selon la défense, et le doute doit bénéficier à l'accusé", ajoute Étienne Prigent. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.