Nordahl Lelandais : une enquête hors norme

Le journaliste Denis Sébastien est en direct de Pont-de-Beauvoisin (Isère), où a eu lieu une marche blanche organisée en mémoire de la petite Maëlys.

France 2

Denis Sébastien, journaliste de France 2, est en direct de Pont-de-Beauvoisin (Isère), où tous veulent la vérité, un an après la disparition de la petite Maëlys. "Dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais a reconnu avoir tué la fillette, mais il a parlé d'un geste accidentel", rapporte le journaliste. Les parents de la fillette, eux, n'y croient pas. "Les enquêteurs continuent de travailler pour tenter de déterminer les circonstances exactes de la mort de l'enfant. Autre dossier : celui du caporal Arthur Noyer. Nordahl Lelandais reconnaît avoir donné la mort, mais il parle d'une bagarre qui aurait dégénéré. L’instruction se poursuit", précise Denis Sébastien.

Une cellule d'enquête spéciale

Et puis, il y a aussi toutes ces affaires non élucidées, qui ont été relancées ces derniers mois suite à l'affaire Maëlys. "La gendarmerie a créé une cellule d'enquête spéciale, qui procède à des recoupements minutieux. Un travail de longue haleine qui se poursuit actuellement et qui devrait durer encore plusieurs mois", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook.
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook. (FACEBOOK)