Nordahl Lelandais reconnaît avoir "pris en stop" Arthur Noyer

Nordahl Lelandais, qui a avoué avoir tué Maëlys est également mis en examen pour l'assassinat d'Arthur Noyet. Auditionné par le juge d'instruction, il a admis "avoir pris en stop" le caporal de 23 ans, mais nie toute implication dans son meurtre.

Nordahl Lelandais a reconnu avoir pris en stop le militaire de 23 ans, la nuit de sa disparition. Le 12 avril 2017, le caporal Arthur Noyer monte dans la voiture de Nordahl Lelandais à la sortie d'une boîte de nuit, afin de regagner sa caserne située dans la banlieue de Chambéry (Savoie). Auditionné par les juges, Nordahl Lelandais affirme avoir déposé le jeune caporal un peu plus loin, mais sans toutefois préciser où. Une version jugée peu convaincante par les enquêteurs.

Des informations au compte-goutte

Et pour cause. Les téléphones des deux hommes bornent sur des relais qui ne sont pas du tout sur le chemin de la caserne. Jusqu'à présent, Nordahl Lelandais n'avait jamais reconnu le moindre contact avec Arthur Noyer.

De quoi rappeler les précédents mois avant qu'il n'admette le meurtre de la petite Maëlys, disparue à la fin août. Nordahl Lelandais a délivré des informations au compte-goutte, souvent approximatives et seulement quand les enquêteurs le mettent face à des éléments incontestables. Désormais, les enquêteurs attendent de lui qu'il en dise plus sur son emploi du temps de la soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook.
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook. (FACEBOOK)