Cet article date de plus de deux ans.

Nordahl Lelandais "fait beaucoup penser à Fourniret, qui n'avoue que quand on lui apporte les éléments", affirme un avocat de familles de personnes disparues

Didier Seban, l'avocat des familles de deux personnes disparues en Savoie, estime vendredi sur franceinfo que Nordahl Lelandais "met à l'épreuve d'une certaine manière les enquêteurs et les forces de police".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Maître Didier Seban, l'avocat de familles de deux personnes disparues en Haute-Savoie. Ici en janvier 2018. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Didier Seban, avocat de familles de deux disparus dans la région d'Albertville (Savoie), a réagi vendredi 30 mars sur franceinfo aux aveux de Nordahl Lelandais. L'ancien maître-chien a reconnu jeudi le meurtre du caporal Arthur Noyer, après avoir avoué qu'il a tué "involontairement" la petite Maëlys. Nordahl Lelandais est mis en examen pour ces deux affaires. Par ailleurs, d’autres dossiers de disparition intéressent les enquêteurs, dont ceux de Jean-Christophe Morin et Ahmed Amadou, disparus à un an d'intervalle en 2011 et 2012 lors d’un festival d’électro au fort de Tamié (Savoie). Didier Seban est l’avocat des deux familles. 

franceinfo : Que vous évoque les derniers aveux de Nordahl Lelandais dans l'affaire d'Arthur Noyer ?

Didier Seban : Cela me fait beaucoup penser à Michel Fourniret qui n'avoue que quand on lui apporte effectivement les éléments. Il dit : "C'est aux travailleurs d'enquêter. S'ils trouvent et bien je parlerai, s'ils font un travail minutieux et sérieux". Ça fait partie d'une forme de perversité, de jeu avec les enquêteurs et la police. On a un peu ce sentiment-là à propos de M. Lelandais. Il faut vraiment qu'il soit coincé pour qu'il avoue. Jusque-là, il nie avec toute la virulence possible. Ce type de personnage met à l'épreuve les enquêteurs et les forces de police. Mais quand le travail est fait, on voit qu'on peut trouver et qu'on peut le faire parler.

Pensez-vous que Nordahl Lelandais est un tueur en série ?

On dit souvent que les tueurs en série tuent le même type de personnes. Là, on a une très jeune fille [Maëlys], on a un homme [le caporal Arthur Noyer]. On voit dans tous les parcours des tueurs en série qu'ils font des expériences. Ils sont dans une forme de jouissance de disposer de la vie de quelqu'un. Ça été le parcours de Michel Fourniret, de Francis Heaulme, ça été le parcours de tous les tueurs en série.

Pensez-vous que Nordahl Lelandais est impliqué dans la disparition de Jean-Christophe Morin et Ahmed Amadou ?

Il n'y a quasiment eu aucune enquête au moment de leur disparition. Seules les familles, par Facebook et par des appels à témoins, ont essayé de réunir des témoignages. Mais cela n'intéresse pas les autorités judiciaires, les disparitions d'adultes, malheureusement, parce qu'on peut penser que beaucoup d'entre elles sont liées à des faits criminels. Il faut commencer l'enquête, reprendre les témoignages, aller dans le festival [où Morin et Amadou ont été aperçus pour la dernière fois], interroger les gens qui ont participé, voir si Nordahl Lelandais y était présent. Et, il y a un deuxième travail à faire en parallèle, qui est celui d'enquêter sur sa ligne de vie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.