Mort de Maëlys : Nordahl Lelandais modifie sa version des faits lors d'une reconstitution

L'émotion était vive lundi 24 septembre à Pont-de-Beauvoisin (Isère) à l'occasion de la reconstitution de l'enlèvement et du meurtre de la petite Maëlys.

France 2

C'est devant les parents de la fillette et sous haute surveillance que Nordahl Lelandais, le meurtrier présumé de Maëlys, a accompagné les enquêteurs sur les lieux de sa disparition et de sa mort. Le véhicule qui aurait été conduit le soir de l'enlèvement par l'ancien militaire était, lundi 24 septembre, piloté par un gendarme avec, à ses côtés, un mannequin représentant la petite fille. Une séquence forte au sein d'une nuit chargée en émotion pour les parents de Maëlys, présents sur les lieux pour l'occasion.

Le lieu du crime découvert ?

Un peu plus tôt, magistrats et gendarmes avaient ramené Nordahl Lelandais à la salle polyvalente où Maëlys avait été enlevée. Direction ensuite le massif de la Chartreuse, où la dépouille de la petite fille avait été retrouvée. Surprise de la soirée, le meurtrier présumé a aussi conduit les enquêteurs dans une zone commerciale dont il n'avait jamais fait mention jusqu'ici. Un lieu qui pourrait correspondre à la scène du crime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un convoi de policiers à Pont-de-Beauvoisin (Isère), pendant la reconstitution de la nuit du meurtre de la petite Maëlys, le 24 septembre 2018.
Un convoi de policiers à Pont-de-Beauvoisin (Isère), pendant la reconstitution de la nuit du meurtre de la petite Maëlys, le 24 septembre 2018. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)