"Maëlys va te hanter nuits et jours" : la mère de la fillette réagit sur Facebook aux aveux de Nordahl Lelandais

L'ancien militaire a avoué avoir tué la fillette, de façon "involontaire" selon lui, mercredi. Il gardait le silence depuis près de six mois.

Joachim et Jennifer de Araujo, les parents de la petite Maëlys, lors d\'une conférence de presse à Villeurbanne (Rhône), le 28 septembre 2017.
Joachim et Jennifer de Araujo, les parents de la petite Maëlys, lors d'une conférence de presse à Villeurbanne (Rhône), le 28 septembre 2017. (JEFF PACHOUD / AFP)

"Il aura fallu attendre 5 mois et demi pour que ce monstre parle enfin." Dans un message posté sur Facebook, mercredi 14 février dans la soirée, la mère de la petite Maëlys a réagi aux aveux, quelques heures plus tôt, de Nordahl Lelandais. Il a finalement reconnu avoir tué la fillette, "involontairement" selon lui, et une partie du corps de l'enfant a été retrouvé.

"Maelys va te hanter nuits et jours dans ta prison jusqu'à ce que tu crèves et que tu ailles en enfer", écrit Jennifer de Araujo (sous le nom de Jennifer Cleyet Marrel), la mère de la victime, qui souhaite "que justice soit faite et que plus jamais un enfant ne subisse un tel acte".

"Tu nous manques tellement"

Dans ce message, Jennifer de Araujo s'adresse également à Maëlys. "Mon petit ange, je n'ai pas pu te protéger de ce prédateur et cette culpabilité me poursuivra encore longtemps", écrit-elle. "Tu nous manques tellement. Ton combat, on le mènera jusqu'au bout, ma princesse."

Ce message est la première réaction des parents de Maëlys aux aveux de Nordahl Lelandais. En septembre, ils avaient lancé un appel public à ce dernier pour qu'il s'exprime.

La grande sœur de la victime s'est également exprimée sur Facebook. "Maëlys, tu me manques et tu me manqueras toujours. (...) Tu ne méritais pas de mourir comme ça", écrite-elle, un message cité par France 3 Bourgogne Franche-Comté.

Les aveux de Nordahl Lelandais et la découverte du corps de Maëlys ont mis fin aux derniers doutes sur son sort. "Ce soir, les parents de Maëlys savent que leur fille est morte, qu'elle a été tuée", avait déclaré avec émotion le procureur mercredi. Celui-ci a ajouté que Nordahl Lelandais avait présenté ses excuses à sa victime et aux parents de celle-ci.