Procès de Nordahl Lelandais : "Je n'ai jamais ressenti de danger", témoigne une ancienne liaison de l'accusé

Nordahl Lelandais doit être entendu mardi après-midi devant la cour d'assises de Chambéry.

Nordahl Lelandais arrive aux assises de Chambéry (Savoie), le 4 mai 2021. 
Nordahl Lelandais arrive aux assises de Chambéry (Savoie), le 4 mai 2021.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Plusieurs personnes avec qui Nordahl Lelandais avait entretenu des liaisons ont été entendues, mardi 4 mai, au deuxième jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Deux anciennes compagnes ont témoigné dans la matinée. Puis, en début d'après-midi, la cour a auditionné un homme de 30 ans qui avait fréquenté Nordahl Lelandais à plusieurs reprises, fin 2016. Il a déclaré qu'il n'avait "jamais ressenti de danger" en sa présence. Ce direct est désormais terminé.

Ses anciennes compagnes entendues mardi matin, l'accusé dans l'après-midi. Deux ex-compagnes de l'ancien maître-chien ont été entendues par la cour. La première l'a décrit comme un homme "sympathique", qui pouvait la faire "rire". Elle est tombée de haut en apprenant les faits dont il est accusé. La seconde a livré un témoignage beaucoup moins avantageux pour la défense. Elle a assuré qu'il avait menacé de la frapper plusieurs fois, notamment lorsqu'elle a voulu le quitter. "Il m'a dit qu'il allait me faire bouffer le carrelage", a-t-elle déclaré. 

Il a présenté ses excuses à la famille d'Arthur Noyer. "Je te demande, Nordahl, de dire la vérité, toute la vérité, pour les parents d'Arthur, pour tout le monde", a exhorté lundi en fin de journée la mère de l'accusé, poussée par l'avocat des parties civiles Bernard Boulloud. "Bien sûr maman, je vais le faire", a-t-il répondu, se tournant pour la première fois vers les proches d'Arthur Noyer. "Je demande pardon. L'épreuve qu'ils doivent vivre doit être terrible."

Il persiste à parler d'homicide involontaire. Malgré cet élan envers la famille de la victime, qui avait apporté dans la salle d'audience un portrait d'Arthur Noyer, Nordahl Lelandais s'en est tenu à sa version : une bagarre qui a mal tourné. "Moi, je ne suis que le dernier maillon de cette chaîne. Sans cette chaîne, le vélo, il n'avance pas, donc oui, il faut que je sois là, même en étant le petit maillon", a-t-il déclaré. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LELANDAIS

16h36 : Retour aux assises de Chambéry. Nordahl Lelandais donne sa version des faits sur le meurtre d’Arthur Noyer. Des journalistes sur place rapportent ses propos.

14h00 : On fait le point sur l'actualité à 14 heures :

Sinovac sera-t-il injecté en Europe ? Le vaccin chinois contre le Covid-19 a en tout cas débuté aujourd'hui sa procédure d'examen continu auprès de l'Agence européenne des médicaments. Suivez l'actualité sur la pandémie en direct.

Le président des Républicains Christian Jacob a assuré que son parti n'était "pas du tout dans un sujet d'exclusion" de Renaud Muselier après l'alliance passée par ce dernier en Paca avec LREM pour les régionales.

• D'anciens partenaires de Nordahl Lelandais se succèdent depuis ce matin à la barre de la cour d'assises de Savoie. Objectif : faire la lumière sur la personnalité de l'ancien maître-chien, accusé d'avoir tué le caporal Arthur Noyer.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Franceinfo sport vous détaille les raisons d'y croire.

13h49 : Retour aux assises de Chambéry, où l'audience vient d'être suspendue. Auparavant, la cour a entendu Richard, un homme de 30 ans avec lequel Nordahl Lelandais a eu des relations fin 2016 et début 2017. Catherine Fournier est sur place pour franceinfo.

12h17 : Retour aux assises de Chambéry, où la cour entend désormais Céline. Ancienne compagne de Nordahl Lelandais, elle déclare avoir été "harcelée pendant cinq mois" par l'accusé, au point d'avoir "porté plainte deux fois contre lui". Ma collègue Catherine Fournier est sur place pour franceinfo.

12h20 : Il est midi, voici un nouveau point sur l'actualité :

"Tu ne peux pas être celui qui met une balle dans la tête de la droite." Ambiance ce matin au comité stratégique du parti Les Républicains. Un dossier était tout en haut de la pile : celui de Renaud Muselier après son accord en région Paca avec LREM en vue des régionales. L'intéressé pourrait être sanctionné.

• Chloé, Sabrina, Céline... Depuis 9 heures, d'anciennes compagnes de Nordahl Lelandais se succèdent à la cour d'assises de la Savoie, à Chambéry. Suivez notre direct.


• Au moins 23 morts et 70 blessés. C'est le dernier bilan à Mexico après l'effondrement d'un pont, cette nuit, au moment du passage d'une rame de métro.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Franceinfo sport vous détaille les raisons d'y croire.

11h29 : Retour à Chambéry, où une autre ancienne compagne de Nordahl Lelandais vient de répondre aux questions de la cour d'assises. Après Chloé, voici Sabrina. Notre journaliste Catherine Fournier est sur place.

10h28 : Retour à Chambéry, où une ancienne compagne de Nordahl Lelandais est actuellement à la barre de la cour d'assises. Chloé, 26 ans, a eu une relation de trois ans avec l'accusé. Notre journaliste Catherine Fournier est sur place.

09h15 : Direction Chambéry, où le procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre d'Arthur Noyer va reprendre d'une minute à l'autre devant la cour d'assises de la Savoie. Ses anciennes compagnes vont être entendues ce matin, nous explique notre journaliste Catherine Fournier.

09h14 : Déjà 9 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce matin :

• Attention, ça va trancher. Le parti Les Républicains tient son comité stratégique à partir de ce matin. Et un dossier est tout en haut de la pile : celui de Renaud Muselier après son accord en région Paca avec LREM en vue des régionales. L'intéressé risque l'exclusion.

Les droits des résidents d'Ehpad ont été "grandement entravés" durant la pandémie. La Défenseure des droits, à l'origine d'un rapport, propose 64 recommandations pour améliorer la situation.


• L'audience reprend à 9 heures à la cour d'assises de la Savoie. Hier, au premier jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a reconnu l'homicide du caporal mais nié toute volonté de tuer.

• Au moins 20 morts et une cinquantaine de blessés. C'est le dernier bilan à Mexico après l'effondrement d'un pont, cette nuit, au moment du passage d'une rame de métro.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Franceinfo sport vous détaille les raisons d'y croire.

07h06 : "D'où est-ce que ça sort ? Nulle part !" Allure de cadre dynamique avec ses cheveux et sa courte barbe poivre et sel, sa chemise bleu clair et son pantalon beige, Nordahl Lelandais a pu compter sur son avocat pour attaquer d'emblée à son image de "tueur en série" construite par "les chaînes de télévision". Notre journaliste Catherine Fournier vous raconte la première journée d'audience devant la cour d'assises de la Savoie.

Un dessin de Nordahl Lelandais lors du premier jour de son procès devant la cour d'assises de Chambéry, en Savoie, le 3 mai 2021. (MARIE WILLIAMS / AFP)

(AFP)

07h15 : Commençons par faire un point sur l'actualité de la nuit et du petit matin :

"Je n'ai jamais voulu lui donner la mort". Au premier jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a reconnu l'homicide du caporal mais nié toute volonté de tuer. L'audience se poursuit ce matin.


• Comment réagir après son accord surprise en région Paca avec LREM ?Le cas Renaud Muselier est à l'ordre du jour d'un comité stratégique du parti Les Républicains aujourd'hui. L'intéressé promet d'emblée qu'aucun ministre ne figurera sur sa liste.

• C'est une première en Europe : le Danemark a annoncé qu'il renonçait à utiliser le vaccin de l'entreprise américaine Johnson & Johnson à cause de possibles effets secondaires graves. Le pays avait déjà été le premier de l'UE à abandonner le vaccin d'AstraZeneca en avril.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finales retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Les Parisiens se sont inclinés 2-1 à l'aller.