Procès de Nordahl Lelandais : le marié dit sa colère d'avoir "fait entrer le loup dans la bergerie"

L'ancien maître-chien est jugé depuis le 31 janvier devant la cour d'assises de l'Isère pour le meurtre de la fillette de huit ans, qui avait disparue lors d'un mariage célébré à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Des personnes font la queue devant la cour d\'assises de l\'Isère, à Grenoble, pour le septième jour du procès de Nordahl Lelandais, jugé pour le meutre de Maëlys de Araujo, mardi 8 février 2022. 
Des personnes font la queue devant la cour d'assises de l'Isère, à Grenoble, pour le septième jour du procès de Nordahl Lelandais, jugé pour le meutre de Maëlys de Araujo, mardi 8 février 2022.  (JULIETTE CAMPION / FRANCEINFO.FR)
Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

Ils célébraient leur union avec famille et amis le soir du drame. Le couple qui s'est marié le 26 août 2017, le soir de la disparition de Maëlys de Araujo, s'exprime mardi 8 février à l'occasion du septième jour du procès de Nordahl Lelandais. L'ancien maître-chien est jugé depuis le 31 janvier devant la cour d'assises de l'Isère pour le meurtre de la fillette de huit ans, qui avait disparu à Pont-de-Beauvoisin (Isère). "J'ai fait entrer le loup dans la bergerie à mon propre mariage", a témoigné le marié, Eddy, a dit connaître l'accusé depuis environ 18 ans. Il a exposé son sentiment de culpabilité de l'avoir convié à la dernière minute. "J'éprouve de la colère envers cet individu que je ne reconnais pas", a-t-il également déclaré.

Nordahl Lelandais s'est volatilisé soudainement. A la barre, le marié a expliqué que son témoin de mariage lui avait dit que Nordahl Lelandais était parti après "avoir vomi, sans dire au-revoir". Il a raconté avoir mentionné tout de suite aux gendarmes le nom de Nordahl Lelandais "car je savais qu'il n'était pas sur la liste de mariage et j'ai tout de suite dit : 'C'est bizarre, avant que vous arriviez il est parti, ça ne lui ressemble pas'". "J'avais une certaine confiance en lui, mes amis, ma famille avaient une certaine confiance en moi. J'ai une colère en moi que j'essaie de maîtriser et que j'essaie de ne pas faire apparaître", a-t-il poursuivi, fustigeant la "lâcheté" de son ancien ami, assis dans le box à quelques mètres de lui.

La mariée n'imaginait pas que le coupable puisse être un invité. "Je ne pouvais pas m'imaginer une seule seconde que c'était quelqu'un du mariage", a témoigné à son tour Anne-Laure. La mariée est revenue à la barre sur cette soirée et a évoqué notamment les recherches lancées dans la nuit pour retrouver la fillette. Elle a affirmé qu'elle était alors persuadée que l'enlèvement de la fillette était dû à quelqu'un "d'extérieur".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LELANDAIS

11h11 : Après son mari, c'est au tour d'Anne-Laure, la femme dont le mariage a été le théâtre de l'enlèvement de Maëlys, de témoigner au procès de Nordahl Lelandais.

10h00 : Reprise ce matin à Grenoble du procès de Nordahl Lelandais. C'est au tour d'Eddy, qui avait invité l'accusé à son mariage, de témoigner. Notre journaliste Juliette Campion est sur place.

07h25 : Les "penchants pédophiles" de Nordahl Lelandais sont-ils la clé du meurtre de Maëlys ? Hier, l'ancien maître-chien a été confronté aux faits d'agression sexuelle sur deux petites-cousines, pour lesquels il est aussi poursuivi. Face à l'évidence, il a reconnu à demi-mots une attirance pour les enfants, sans éclairer davantage la cour. Récit d'audience par Catherine Fournier et Juliette Campion.

Nordahl Lelandais au sixième jour de son procès pour le meurtre de Maëlys de Araujo, le 7 février 2022, devant la cour d'assises de l'Isère, à Grenoble. (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)

(ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)