Affaire Maëlys : le souvenir de la fillette encore très présent à Pont-de-Beauvoisin

Publié
Affaire Maëlys : le souvenir de la fillette encore très présent à Pont-de-Beauvoisin (Isère)
France 2
Article rédigé par
D. Sébastien, B. Parayre - France 2
France Télévisions

Le procès de Nordahl Lelandais qui comparait dans le meurtre de la petite  Maëlys débute lundi 31 janvier aux Assises de l'Isère. Le corps de la fillette avait été retrouvé six mois après les faits, en février 2018. Dans la commune de Pont-de-Beauvoisin, où elle a été enlevée, le souvenir demeure intact.  

Près de cinq ans après sa disparition, le visage de Maëlys, la petite fille de 8 ans, est toujours présent dans la commune de Pont-de-Beauvoisin (Isère). Elle y a été enlevée lors d'une fête de mariage célébrée dans une salle polyvalente, avant d'être tuée. Alors que le procès de Nordahl Lelandais, son meurtrier présumé, débute lundi 31 janvier, les habitants de cette commune de 3 500 habitants ont toujours une pensée pour elle et sa famille.   

La douleur est encore vive   

Depuis le début de l'affaire, ils ont accompagné et soutenu la famille à travers notamment plusieurs marches blanches. La mort de Maëlys a marqué les esprits et la douleur est encore vive. "Chacun s'est trouvé un peu concerné, c'était tellement dramatique, horrible que forcément toute la région a été ébranlée", confie un habitant au micro de France 2. "Pour longtemps, on va souvent en parler, ça restera à jamais dans Pont-de-Beauvoisin", assure un autre résident. Nordahl Lelandais encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de Maëlys. La commune et la famille de la fillette espèrent que le procès permettra de répondre à toutes les questions que soulève cette affaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.