Disparition de Maëlys : la thèse accidentelle semble s'éloigner

En direct de Pont-de-Beauvoisin (Isère), Étienne Prigent fait le point sur les avancées de l'enquête suite à la disparition de la petite fille de neuf ans.

France 2

Les recherches se poursuivent à Pont-de-Beauvoisin (Isère) pour tenter de retrouver la petite Maëlys, disparue le 26 août. La piste accidentelle n'est pas écartée, mais les enquêteurs se dirigent plus vers l'enlèvement. "Un élément important le laisse penser. Les chiens de recherche ont reniflé des traces de Maëlys dans la salle polyvalente, sur le parking puis jusqu'au portail et ensuite plus rien", indique Étienne Prigent.

Des perquisitions ont eu lieu

La thèse accidentelle semble s'éloigner au profit de l'enlèvement, mais les enquêteurs cherchent partout, le moindre indice. "D'autres sondages de la rivière à proximité vont être effectués. Des perquisitions ont également eu lieu dans le domicile et la voiture du gardien de la salle polyvalente. Le véhicule a été emmené à la gendarmerie. D'autres perquisitions du même genre ont été effectuées", complète le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Maelys, 9 ans, a disparu dans la nuit de samedi à dimanche, lors d\'un mariage, à Pont-de-Beauvoisin (Isère).
Maelys, 9 ans, a disparu dans la nuit de samedi à dimanche, lors d'un mariage, à Pont-de-Beauvoisin (Isère). (PHILIPPE DESMAZES / AFP)