Disparition de Maëlys : des centaines de volontaires participent à la battue

Maëlys, 9 ans, a disparu il y a tout juste une semaine. L'enquête ne progresse pas. Deux  hommes ont été relâchés. Depuis ce samedi matin, de nouvelles recherches sont lancées.

France 3
Au Pont-de-Beauvoisin (Isère), tous les chemins, tous les bois et chaque remise agricole sont inspectées ce samedi matin. Il faut retrouver Maëlys et les volontaires pour cette recherche sont nombreux. "On a nous-même des enfants donc c'est juste insoutenable. On ne peut qu'aider un petit peu", confie une mère de famille. L'affluence a largement dépassé la volonté initiale de l'organisateur de cette recherche.

1 200 volontaires pour les recherches

"J'avais prévu une cinquantaine de personnes. Ça devait être un groupe d'amis. En fin de compte, cela a pris des proportions. On s'est retrouvé à 100, 200, 300…", explique Nour-Eddine Ghaoui, organisateur de la battue. 1 200 personnes se sont finalement inscrites sur Facebook. Une initiative purement citoyenne. Et les policiers sont là pour prodiguer des conseils. Les recherches vont se poursuivre toute la journée.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un gendarme détaille les zones de recherches et les règles à respecter pour la battue citoyenne à Pont-de-Beauvoisin (Isère), le 2 septembre 2017.
Un gendarme détaille les zones de recherches et les règles à respecter pour la battue citoyenne à Pont-de-Beauvoisin (Isère), le 2 septembre 2017. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)