Affaire Fiona : la mère et son compagnon s'accusent mutuellement

Le procès en appel de la mère de la petite Fiona et son compagnon s'ouvre ce lundi 9 octobre, 4 ans après sa disparition. En direct du Puy-en-Velay (Haute-Loire), la journaliste de France 3 Nathalie Perez nous explique ce qu'il faut attendre de ce second procès.

FRANCE 3

Quatre ans après la mort de la petite Fiona, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, la mère de l'enfant et son compagnon, paraissent une nouvelle fois devant le tribunal. En direct du Puy-en-Velay (Haute-Loire), Nathalie Perez nous donne les clés de ce second procès. Pour la journaliste, "tant que l'on n'aura pas retrouvé le corps de la petite Fiona, il n'y aura probablement jamais de vérité, car seule une autopsie pourrait révéler les circonstances exactes de sa mort".

Le couple se déchire

Il y a un an, le premier procès n'avait pas apporté tous les éléments de réponses, le corps de la jeune fille n'ayant toujours pas été retrouvé. La journaliste ajoute qu'"en première instance, Cécile Bourgeon avait été acquittée du meurtre et condamnée à cinq ans de prison pour complicité ; c'est son compagnon Berkane Makhlouf qui a été condamné à vingt ans de réclusion pour le meurtre. Tous deux ont constamment nié les faits et se sont montrés par deux fois amnésiques au moment de parcourir la forêt d'Aydat à la recherche du corps. À l'époque, les magistrats parlaient d'un pacte du silence entre les deux individus, mais aujourd'hui ce pacte pourrait voler en éclat : le couple est en total désaccord à l'ouverture de ce second procès".

Le JT
Les autres sujets du JT
(THIERRY ZOCCOLAN / AFP)