Disparition de Delphine Jubillar : la garde à vue du mari de l'infirmière prolongée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Disparition de Delphine Jubillar : la garde à vue du mari de l'infirmière prolongée
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Delphine Jubillar, infirmière de 33 ans, a disparu depuis six mois dans le Tarn. Mercredi 16 juin, c'est son époux qui a été interpellé et placé en garde à vue. 

Dès 8 heures, jeudi 17 juin, l'interrogatoire de Cédric Jubillar, placé en garde à vue depuis la veille avec sa mère et son beau-père, a repris en présence de son avocat. À Cagnac-les-Mines (Tarn), dans la commune où il vivait avec Delphine Jubillar, son épouse disparue depuis six mois, la nouvelle s'est vite répandue, et les habitants sont stupéfaits. "J'en pense que peut-être, ils sont impliqués d'une manière ou d'une autre. En tant que maman de deux enfants, je me dis qu'on ne peut pas laisser ses enfants à la veille de Noël, même si on a un amant", commente une femme au micro de France 3.

Des incohérences relevées par les enquêteurs 

Cédric Jubillar va devoir s'expliquer sur les incohérences révélées par les enquêteurs. Au lendemain de la nuit du 15 décembre dernier, il avait alerté les gendarmes et déclaré que sa femme était sortie avec les chiens vers 23 heures, qu'il s'était endormi, et c'est vers 4 heures du matin qu'il aurait réalisé qu'elle n'était pas rentrée. Or, selon nos confrères du Parisien, la jeune femme aurait envoyé vers 22h30 une photo d'elle à son confident, en tenue de nuit. Par ailleurs, les gendarmes auraient relevé plusieurs appels sortants sur le téléphone de Cédric Jubillar, la nuit de la disparition, alors qu'il avait déclaré qu'il dormait. Sa garde à vue, celle de son beau-père et de sa mère viennent d'être prolongées de 24 heures. 

"La mère et le beau-père de Cédric Jubillar sont toujours en garde à vue et entendus à l'heure actuelle, a confirmé le procureur de la République de Toulouse (Haute-Garonne), et des perquisitions ont eu lieu à leur domicile, hier. Les gardes à vue peuvent durer jusqu'à 48 heures, jusqu'à demain midi", précise la journaliste June Raclet, en direct de Gaillac mercredi 16 juin pour le 12/13 de France 3.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.