Cédric Jubillar : sa demande de remise en liberté rejetée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Cédric Jubilar : sa demande de remise en liberté rejetée
France 2
Article rédigé par
Marie-Candice Delouvrié - France 2
France Télévisions

Cédric Jubillar reste en prison, la cour d'appel de Toulouse (Haute-Garonne) a rejeté sa demande de remise en liberté. Il est le principal suspect de la disparition de son épouse, Delphine Jubillar, le 15 décembre 2020. Marie-Candice Delouvrié, journaliste pour France Télévisions, est en direct du palais de justice de Toulouse pour le 13 Heures. 

Cédric Jubillar a appris le maintien de sa détention depuis sa cellule de la maison d'arrêt de Seysses (Haute-Garonne), jeudi 8 juillet. "Les éléments apportés par les magistrats pour justifier cette décision sont importants. Ils ont écarté toute possibilité d'une disparition volontaire de la jeune femme, d'un suicide mais aussi d'un enlèvement par un rôdeur", rapporte la journaliste Marie-Candice Delouvrié en direct du palais de justice de Toulouse (Haute-Garonne). "Des indices graves et concordants rendent vraisemblable que Cédric Jubillar ait participé au meurtre de sa femme, ils justifient donc son maintien en détention pour éviter qu'il fasse pression sur les témoins", déclare la journaliste.

Le meurtre ne fait plus de doute pour la justice

"Pour les proches de Delphine, c'est un choc, désormais le meurtre ne fait plus de doute pour la justice, cela met fin à tout espoir de retrouver la jeune femme", explique Marie-Candice Delouvrié. Les avocats de Cédric Jubillar croient toujours en la possibilité d'une mauvaise rencontre qu'aurait fait la jeune femme. Ils vont demander au juge d'instruction de réentendre Cédric Jubillar, indiquant qu'il "n'a a craindre aucune question qui lui sera posée", conclut la journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.