Affaire Jubillar : la piste du triangle amoureux est considérée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
N. Perez, J. Vitaline, A. Remond, H. Laridon - France 2
France Télévisions

Un an après la disparition de Delphine Jubillar, le 16 décembre 2020, son mari est toujours en détention provisoire, mais les enquêteurs s’intéressent maintenant à son amant et à l’épouse de celui-ci. Les deux femmes ont échangé des messages la veille de la disparition.

Depuis un an maintenant, une maison vide et toujours cette même question : où est Delphine Jubillar ? Que s’est-il passé les 24 heures précédant sa disparition ? Les enquêteurs ont un suspect, Cédric, son mari. Mais des investigations font apparaître qu’une femme aurait joué un rôle important dans cette affaire : Cathy M., l’épouse de l’amant de Delphine Jubillar. Les gendarmes l’ont interrogée sur les 27 textos envoyés à Delphine le jour de sa disparition. 

Triangle amoureux

Elle explique qu’elle avait découvert l’adultère et exigé de sa rivale qu’elle y mette un terme. Les deux femmes auraient alors scellé un pacte : un texte retrouvé dans le téléphone de Delphine en atteste. Mais le soir même, Delphine aurait rompu la promesse en envoyant à son amant une photo d’elle dénudée. C’est sans doute la dernière preuve de vie de Delphine Jubillar.

Pour les avocats de la défense, la piste du triangle amoureux doit être explorée. "Si on se focalise sur une piste à l’exclusion de toutes les autres, le temps passe, les éléments disparaissent et on perd une chance de découvrir la vérité", estime Alexandre Martin, avocat de Cédric Jubillar. Dans les jours qui viennent, les juges d’instruction devraient ordonner de nouvelles investigations. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.