VIDEO. "On voulait avoir le fin mot et on l'a", déclare la mère d'Alexia Daval après la reconstitution du meurtre de sa fille

Isabelle Fouillot s'est exprimée lundi face à la presse après les derniers aveux de Jonathann Daval, qui a notamment reconnu avoir partiellement brûlé le corps de son épouse. 

"C'était éprouvant, j'avais peur de rentrer dans la maison, de retrouver toutes les affaires d'Alexia." Face à la presse, Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval, est revenue sur la reconstitution du meurtre de sa fille qui s'est tenue, lundi 17 juin, à Gray-la-Ville (Haute-Saône). Levant les dernières zones d'ombre dans cette affaire, Jonathann Daval a admis avoir partiellement brûlé le corps de son épouse

Fait exceptionnel, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ainsi que le mari de la sœur d'Alexia Daval, Grégory Gay, étaient présents à cette reconstitution. "Ce n'était pas facile mais on y est parvenu. Alexia va peut-être pouvoir reposer un peu en paix maintenant. On voulait la vérité, il fallait qu'il avoue", a poursuivi Isabelle Fouillot. 

"C'était la meilleure chose qu'il dise la vérité" 

"S'il n'avouait pas, on repartait dans d'autres délires. On aurait pu soupçonner un complice, plein de choses. C'était la meilleure chose qu'il dise la vérité", a estimé la mère d'Alexia Daval. Elle a également confié que son gendre lui avait de nouveau demandé pardon. Y parviendra-t-elle ? "Le principal pour l'instant, c'est d'avoir la vérité, le pardon, ça viendra un peu plus tard", a-t-elle répondu, saluant, pour conclure son propos, le travail des autorités dans cette enquête. 

La mère d\'Alexia Daval, Isabelle Fouillot, s\'exprime face à la presse après la reconsitution judiciaire du meurtre de sa fille, le 17 juin 2019, à Gray-la-Ville (Haute-Saône). 
La mère d'Alexia Daval, Isabelle Fouillot, s'exprime face à la presse après la reconsitution judiciaire du meurtre de sa fille, le 17 juin 2019, à Gray-la-Ville (Haute-Saône).  (FRANCEINFO)