Meurtre d'Alexia Daval : les aveux d'un mari rongé par les remords

En duplex depuis Besançon (Doubs), le journaliste Olivier Martin revient sur les derniers événements de l'affaire Alexia Daval. Ce mardi 30 janvier, Jonathann Daval a avoué avoir tué la jeune joggeuse.

FRANCE 2

C'est donc en toute fin de garde à vue, ce mardi 30 janvier, que Jonathann Daval a fini par avouer le meurtre d'Alexia, sa femme. "C'est un homme dévasté, rongé par les remords, qui a fini par avouer. Il s'est enfermé durant trois mois dans le mensonge ; il ne pouvait en sortir. Jonathann Daval, c'était un homme à bout qui a fini par avouer. C'est aussi un suspect qui a été poussé dans ses derniers retranchements par les enquêteurs, les gendarmes qui ont accumulé contre lui un certain nombre d'éléments à charge, de preuves accablantes", explique le journaliste Olivier Martin en duplex depuis Besançon, dans le Doubs.

Déstabilisé par les questions des enquêteurs

"Ce matin, Jonathann Daval niait toujours être impliqué dans le meurtre de sa femme. Cet après-midi, sans doute éprouvé, fatigué par les heures passées en garde à vue, il ne pouvait plus nier l'évidence. Il s'est montré déstabilisé face aux questions des enquêteurs. Voilà pourquoi, ce soir, il est passé aux aveux", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jonathann Daval, mari d\'Alexia Daval, lors d\'une conférence de presse, à Gray-la-Ville (Haute-Saône), le 2 novembre 2017.
Jonathann Daval, mari d'Alexia Daval, lors d'une conférence de presse, à Gray-la-Ville (Haute-Saône), le 2 novembre 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)