Meurtre d'Alexia Daval : "Je pense qu'on trouvera assez facilement qui a fait ça", estime l'avocat des parents

Jean-Marc Florand, l'avocat des parents d'Alexia Daval, estime que l'enquête sur la joggueuse retrouvée morte en Haute-Saône devrait être "relativement simple" à résoudre. "Ce n'est pas une affaire énigmatique ou à tiroirs", explique-t-il.

Me Jean-Marc Florand, à Paris mars 2005. 
Me Jean-Marc Florand, à Paris mars 2005.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Invité de franceinfo mercredi 8 novembre, Jean-Marc Florand, l'avocat des parents d'Alexia Daval, s'est montré confiant quant à la résolution de l'enquête sur le meurtre de la joggeuse, en Haute-Saône.  

Je n'ai pas de boule de cristal, mais il me semble qu'il s'agit d'un crime relativement simple. Je pense qu'on trouvera assez facilement qui a fait ça.Me Jean-Marc Florandà franceinfo

Jean-Marc Florand assure que les parents de la victime "sont conscients que l'enquête progresse rapidement, du fait des moyens techniques et humains considérables qui ont été déployés dès la disparition d'Alexia."

"Ce n'est pas une affaire énigmatique"

L'avocat avait déclaré lundi que "l'épilogue" de l'affaire était "proche", une position qu'il a expliquée mercredi sur franceinfo : "Ce n'est pas une affaire énigmatique ou à tiroirs, où de nombreuses personnes auraient pu intervenir comme dans certains crimes devenus 'célèbres'. Deuxièmement, le corps d'Alexia a été retrouvé dans un endroit relativement improbable, connu de très peu de personnes, ce qui voudrait dire qu'il y a au moins un 'local', dans le ou les assassins qui ont commis ce crime abominable. Troisième chose, Gray est une petite ville de 5 000 habitants où tout le monde se connaît."

La jeune femme de 29 ans a été retrouvée morte le 30 octobre près de Gray, en Haute-Saône. Ses obsèques sont célébrées mercredi.

Meurtre d'Alexia Daval : "Je pense qu'on trouvera assez facilement qui a fait ça", estime Jean-Marc Florand, l'avocat des parents
--'--
--'--