Les parents d'Alexia Daval "souhaitent de tout cœur que Jonathann Daval soit relâché ce soir ou demain matin"

Jean-Marc Florand assure, mardi, sur franceinfo que les parents d'Alexia Daval "maintiennent leur confiance" à Jonathann Daval, dont la garde à vue a été prolongée de 24 heures.

Jean-Pierre Fouillot et Isabelle Fouillot, les parents d\'Alexia, lors de son enterrement le 8 novembre 2017.
Jean-Pierre Fouillot et Isabelle Fouillot, les parents d'Alexia, lors de son enterrement le 8 novembre 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Les parents d'Alexia Daval, retrouvée morte en octobre dans un bois en Haute-Saône, "souhaitent de tout cœur que Jonathann Daval soit relâché ce soir ou demain matin et qu'il y ait un communiqué indiquant qu'aucune charge n'ait été retenue à son encontre", a assuré mardi 30 janvier sur franceinfo leur avocat Jean-Marc Florand.

La garde à vue de Jonathann Daval, le mari d'Alexia, interpellé lundi à 9 heures à son domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône), a été prolongée le lendemain, mardi 30 janvier dans la matinée. Mais les parents de la jeune femme "maintiennent" toutefois "la même confiance qu'ils avaient" à l'égard de leur gendre "avant la mort de leur fille" et "cette confiance n'a pas été remise en cause jusqu'à ce jour", a réaffirmé leure avocat.

"Dans le couple Alexia-Jonathann, il y avait des hauts et des bas"

Lors de sa première audition, en tant que simple témoin, Jonathann Daval avait évoqué une dispute avec sa compagne la veille de sa disparition. "Mes clients savaient que dans le couple Alexia-Jonathann il y avait des hauts et des bas (…) et qu'il leur arrivait de se disputer, a souligné Me Jean-Marc Florand. Mais tout ça est d'une extrême banalité dans les couples, cela ne fait pas pour autant de l'un ou de l'autre un criminel."

Un voisin du couple a par ailleurs indiqué aux gendarmes qu'un véhicule est sorti de la propriété du couple la nuit précédant le signalement de la disparition de la jeune femme. "Si c'est exact, c'est un élément qui interpelle", a reconnu Jean-Marc Florand. "Il sera très facile de vérifier la véracité ou non de ce témoignage en examinant la localisation du véhicule via le GPS, a ajouté l'avocat. Si ce véhicule est sorti de nuit, ce qui est plutôt étrange et que monsieur Daval n'en a pas parlé, ce sera effectivement un questionnement."

Me Jean-Marc Florand tempère son propos en disant que Jonathann Daval "a peut-être une réponse tout à fait logique à faire, du type 'Je me suis disputé avec ma compagne et j'ai préféré dormir chez mes parents, par exemple'". La garde à vue de Jonathann Daval doit prendre officiellement fin mercredi matin à 4H30. La procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot, a préalablement prévu de tenir une conférence de presse mardi après-midi.