Jonathann Daval : trois mois de dissimulation

Mais qui est vraiment Jonathann Daval, l'homme qui aura réussi à ne pas éveiller les soupçons de son entourage pendant trois mois, alors qu'il avait tué sa femme Alexia ?

FRANCE 2

Les larmes d'un mari, soutenu en permanence par ses beaux-parents. Pendant trois mois, Jonathann Daval a offert ce même visage : celui d'une victime, veuf effondré par la mort de son épouse, Alexia Daval. Une image qui symbolise aujourd'hui trois mois de mensonges. Quatre jours après la découverte du corps de son épouse, il apparaît lors d'une conférence de presse, accablé de chagrin, incapable de s'exprimer. Des mots qu'il trouvera quelques jours plus tard, lors de la marche blanche : Jonathann Daval prend alors la parole devant 8 000 personnes.

Il ne laissait paraître que sa tristesse

Trois mois de dissimulation au sein d'une famille : celle de sa femme, qui jusqu'au bout, n'a pas voulu imaginer qu'il était le meurtrier. Jusqu'à hier, mardi 30 janvier, Jonathann Daval avait l'image d'un jeune homme timide, marié depuis deux ans, en apparence heureux dans son couple. Un informaticien de 34 ans apprécié de ses collègues. Une amie de Jonathann Daval, Maria Charton, l'a vu il y a encore quelques jours : il ne laissait paraître que sa tristesse. À la justice maintenant de chercher la vérité derrière ces images, de comprendre quel est le vrai visage de cet homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jonathann Daval et Alexia Daval.
Jonathann Daval et Alexia Daval. (SEBASTIEN BOZON / AFP)