Procès Daval : la famille d'Alexia Daval sera finalement entendue mercredi matin

La famille de la jeune femme sera appelée à la barre mercredi matin, face à Jonathann Daval. Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia, est déterminée à lui demander "le pourquoi de cette horreur".

La famille d\'Alexia Daval, dont ses parents, au procès de Jonathann Daval, le 16 novembre 2020 devant la cour d\'assises de la Haute-Saône, à Vesoul. 
La famille d'Alexia Daval, dont ses parents, au procès de Jonathann Daval, le 16 novembre 2020 devant la cour d'assises de la Haute-Saône, à Vesoul.  (VALENTIN PASQUIER / FRANCE TELEVISIONS)
Ce qu'il faut savoir

Une audition éprouvante pour le public. Le médecin légiste qui a effectué l'autopsie d'Alexia Daval s'est présenté à la barre, mardi 17 novembre, au deuxième jour du procès de Jonathann Daval devant les assises de la Haute-Saône. Les coups portés au visage et à la tête de la victime ont été "d'une particulière violence", a notamment déclaré Antoine Tracqui, mais c'est l'asphyxie qui a provoqué la mort. Il a en revanche refusé de tirer de ces observations des conclusions sur "l'intention" de l'accusé. 

Lors de cette audition et pendant la projection des images du cadavre d'Alexia Daval, son époux s'est régulièrement bouché les oreilles et recroquevillé dans le box où il comparaît. Suivez notre direct.

La famille d'Alexia entendue mercredi matin. Mardi après-midi, Jonathann Daval devait faire face à la famille de la victime – Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia Daval, ainsi que sa sœur et son beau-frère, Stéphanie et Grégory Gay. Les expertises ayant occupé les débats aujourd'hui, notamment pour explorer la thèse de l'empoisonnement défendue par les parties civiles, la famille d'Alexia sera finalement entendue demain matin, a appris notre journaliste auprès de leur avocat. 

 Isabelle Fouillot veut lui "poser des questions". "Je sais que c'est une journée très importante, que c'est le jour ou jamais où je vais pouvoir lui parler" et lui dire "ce que j'ai sur le cœur", a déclaré Isabelle Fouillot en arrivant au tribunal, mardi. "Je vais lui poser des questions, je vais lui demander le pourquoi, pourquoi toute cette horreur ? Dans nos sociétés, on divorce quand ça ne va pas (...) On ne fait pas un massacre comme ça", a-t-elle estimé, très émue. Le rôle de la mère d'Alexia Daval a été "déterminant" lors de cette instruction : "A chaque fois qu'elle a rencontré [Jonathann], il s'est passé quelque chose", avait souligné son avocat, Gilles-Jean Portejoie. Elle avait ainsi arraché de nouveaux aveux et fait craquer Jonathann Daval lors d'une audition.

 La matinée consacrée aux experts. Auparavant, la matinée était consacrée à l'audition d'experts, dont celles du médecin-légiste qui a autopsié le corps d'Alexia Daval. L'occasion pour les parties civiles de continuer à déployer les thèses qu'elles distillent depuis plusieurs jours dans les médias et, depuis lundi, aux jurés : selon elles, Jonathann a cherché à empoisonner sa femme en lui administrant, sur une longue période et à son insu, des médicaments. Et selon ses proches, il l'aurait également violée après son décès, comme ils l'ont avancé lundi. Aucun de ces éléments n'a toutefois été validé par l'enquête, qui n'a retenu que des faits de meurtre sur conjoint, sans préméditation. Interrogé, mardi matin, le médecin légiste a indiqué qu'il n'avait "pas de preuve" d'un viol qui aurait eu lieu après la mort d'Alexia Daval.

Jonathann Daval "se cache". La mère d’Alexia Daval, Isabelle Fouillot, explique être sortie de la salle pendant le rapport du légiste, mardi matin. "Ma fille c'est un être humain, pas un bout de viande". Selon elle, Jonathann Daval "se cache". "Il n'affronte pas nos regards, il est dans une totale absence d'émotion", ajoute Grégory Gay, le beau-frère d'Alexia. 

 Jonathann Daval confirme être le seul impliqué dans la mort de sa femme. Il souffle un "oui" dans le micro. Il est un peu plus de 11h30, lundi, quand Jonathann Daval confirme qu'il est le "seul impliqué" dans la mort de son épouse Alexia. Son procès pour "meurtre par conjoint" commence tout juste et cette première et courte réponse donne le ton. Après ses nombreux mensonges et revirements pendant l'enquête, l'accusé de 36 ans reconnaît que c'est bien lui qui a tué sa femme cette nuit du 27 au 28 octobre 2017 dans leur pavillon de Gray, avant de transporter son corps dans le bois d'Esmoulins et d'y mettre le feu. Les photos du corps supplicié d'Alexia ont été projetées en fin de journée dans la salle d'audience.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DAVAL

22h59 : Au deuxième jour du procès de Jonathann Daval, un médecin légiste a été interrogé pendant plus de sept heures pour solder les thèses de l’agression sexuelle et de l’empoisonnement, pourtant écartées au terme de l’instruction. Compte-rendu d'audience signé Catherine Fournier.




(VALENTIN PASQUIER / FRANCE TELEVISIONS)

20h19 : Après le témoignage d'une amie de la famille d'Alexia Daval, l'audience a été suspendue pour la nuit à Vesoul. La journée de demain devrait être marquée par l'audition des parents de la victime puis l'interrogatoire de l'accusé, Jonathann Daval.

20h22 : Bon appétit si vous passez à table ! Si vous cherchez des sujets de discussion, voici un nouveau point sur l'actualité :

La France a recensé plus de deux millions de cas positifs depuis le début de la pandémie. Le nombre de patients en réanimation semble désormais avoir atteint un plateau, voire entamé une baisse. Suivez notre direct.

De nouvelles mesures de soutien au monde du sport ont été présentées parl'Elysée, qui a ouvert la porte à une reprise des activités pour les mineurs en décembre mais exclu tout retour du public dans les stades avant début 2021.

Une manifestation émaillée d'incidents est en cours à Paris, près de l'Assemblée nationale, où les députés entament ce soir l'examen de la controversée proposition de loi "sécurité globale".

L'audition très attendue des parents d'Alexia Daval a été repoussée à demain. Marquée par l'audition d'experts, l'audience a pris trop de retard, aujourd'hui, au deuxième jour du procès de Jonathann Daval.

18h27 : Il est 18 heures. Voici les principaux titres de l'actualité :

Police municipale, sécurité privée, diffusion d'images de policiers... Les députés débutent aujourd'hui l'examen de la controversée proposition de loi "sécurité globale".

L'audition très attendue des parents d'Alexia Daval a été repoussée à demain, car l'audience a pris trop de retard aujourd'hui, lors du procès de Jonathann Daval.


Le public ne pourra pas retourner dans les stades avant le début de l'année 2021, annonce l'Elysée. Des jauges seront alors mises en place selon la capacité des enceintes.


La plateforme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes a enregistré une hausse de 15% des appels de victimes depuis le début du nouveau confinement.


La perte de la fusée Vega, avec deux satellites à bord, est due à une anomalie lors de la fabrication du lanceur européen, a annoncé l'opérateur Arianespace. Un problème "d'inversion des câbles" a été identifié.

17h30 : Les dépositions d'Isabelle et Jean-Pierre Fouillot (les parents d'Alexia) ainsi que celles de Stéphanie et Grégory Gay (la sœur d'Alexia et son mari) sont très attendues, car ils apparaissent déterminés à demander des comptes à l'accusé. Ce report est consécutif à un important retard dans le planning annoncé : à 17 heures, trois experts devaient encore être auditionnés.


17h26 : L'audition du médecin légiste s'est terminée il y environ une demi-heure, dans le cadre du procès de Jonathann Daval. Après une brève suspension, l'audience reprend avec un expert ADN en visioconférence. La famille d'Alexia Daval, qui devait être entendue aujourd'hui, le sera demain, a appris notre journaliste auprès de l'avocat.

15h34 : Un peu plus tard, cet après-midi, Jonathann Daval sera confronté à ses anciens beaux-parents, déterminés à demander des comptes à l'accusé. "Je sais que c'est une journée très importante, que c'est le jour ou jamais où je vais pouvoir lui parler" et lui dire "ce que j'ai sur le cœur", a déclaré Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia.

15h33 : Nous retournons à la cour d'assises de Haute-Saône, où notre journaliste suit le procès de Jonathann Daval, avec le médecin légiste qui est toujours à la barre. Les parties civiles soupçonnent l'accusé d'avoir cherché à empoisonner sa femme en lui administrant, sur une longue période et à son insu, des médicaments. Ces hypothèses n'ont pas été retenues à l'issue de l'instruction.

10h50 : Interrogés lors de ce deuxième jour du procès de Jonathann Daval, les parents d'Alexia espèrent faire craquer l'accusé. La famille de la victime doit s'exprimer à la barre dans l'après-midi. Récit de France 3.

10h30 : L'audience a repris au procès de Jonathann Daval. La Cour entend ce matin plusieurs experts, notamment le médecin légiste qui a effectué l’autopsie d’Alexia Daval. Notre journaliste Catherine Fournier est toujours sur place.