Meurtre d'Alexia Daval : "On le soutiendra, mais à aucun moment on ne pardonnera", déclare le frère de Jonathann Daval

Jonathann Daval a reconnu mardi qu'il avait tué son épouse.

Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, les parents d\'Alexia, et Jonathann Daval (de gauche à droite), le 8 novembre 2017 à Gray (Haute-Saône).
Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, les parents d'Alexia, et Jonathann Daval (de gauche à droite), le 8 novembre 2017 à Gray (Haute-Saône). (SEBASTIEN BOZON / AFP)
avatar
Vincent DanielIlan CaroElise LambertFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Jonathann Daval se réveille en prison, ce mercredi 31 janvier. Le mari d'Alexia Daval a été mis en examen et écroué la veille après avoir avoué aux enquêteurs avoir tué son épouse trois mois plus tôt à Gray-la-Ville (Haute-Saône). "On a du mal à comprendre comment, pourquoi", a réagi le frère de Jonathann Daval, Cédric", à BFM TV. "On le soutiendra parce que c'est mon frère, c'est notre sang, mais à aucun moment on ne pardonnera", a-t-il poursuivi, expiquant qu'Alexia "faisait partie de la famille."

Suivez la situation en direct avec franceinfo.

Les avocats du mari écartent toute "logique criminelle". Devant la presse, l'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, a assuré que son client, qui a reconnu avoir étranglé son épouse, n'avait jamais été "dans une logique criminelle". "Ils avaient une relation de couple avec de très fortes tensions. Alexia avait une personnalité écrasante, il se sentait rabaissé, écrasé. A un moment, il y a eu des mots de trop, une crise de trop, qu'il n'a pas su gérer", a-t-il encore expliqué.

La mort d'Alexia Daval n'est pas "accidentelle". Les résultats de l'enquête "ont abouti à des éléments suffisants pour imaginer que la mort a été donnée volontairement et non pas accidentellement", a en revanche considéré la procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot. Soulignant "un travail d'enquête exemplaire", la magistrate a déclaré qu'Alexia Daval avait été tuée "vraisemblablement dans la nuit avant que ne soit déclarée sa disparition".

La question de l'état du corps reste entière. Devant les journalistes, Me Randall Schwerdorffer a assuré que son client "n'a jamais essayé de mettre le feu au corps d'Alexia". Pourtant, le corps de cette employée de banque avait été retrouvé le 30 octobre partiellement brûlé, dissimulé sous des branchages dans le bois d'Esmoulins, près de Gray, à quelques kilomètres du domicile du couple.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DAVAL

21h02 : "Je pense qu'elle s'excite toute seule", a déclaré Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval lors de son passage dans l'émission "C à vous" sur France 5. Il répondait aux critiques de la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes qui avait qualifié ses déclarations de "scandaleuses".

(FRANCE 5)

20h29 : L'ancienne ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol a estimé sur franceinfo que la mort d'Alexia Daval n'est "pas une dispute, mais un meurtre (...) On ne doit plus dire 'drame conjugal', 'drame familial' et même 'dispute conjugale'. Il faut qu'on fasse très attention les uns et les autres lorsqu'on parle des meurtres de femmes par leur conjoint ou leur ex-conjoint".

20h08 : "Ce sont des polémiques stériles, sur des mots qui ont été utilisés par des avocats pour défendre leur client. Il faut aussi considérer que mon travail n'est pas d'être un communicant. Je ne regrette rien de ce que j’ai dit. Je dis simplement que je ne suis pas un professionnel de la communication."

Interrogé par franceinfo, l'avocat de Jonathann Daval revient sur les critiques émises par ses confrères pour avoir parlé aux médias durant la garde à vue de son client.

Randall Schwerdorffer, l\'avocat de Jonathann Daval, le 30 janvier 2018 à Besançon (Doubs).


(SEBASTIEN BOZON / AFP)

18h17 : Le matin de la disparition d'Alexia Daval, l'informaticien est par exemple vu à de nombreux endroits différents dans Gray. Les gendarmes ont alors l'impression que le jeune homme est en train de se forger un alibi. La tenue de sport que porte Alexia ne correspond pas à la météo; alors qu'il fait 3°C dehors, la jeune femme est retrouvée en short.

18h13 : Incohérences dans son emploi du temps, tenue d'Alexia Daval... Pendant plus de trois mois, les enquêteurs ont accumulé de nombreux éléments pour obtenir les aveux de Jonathann Daval. L'Express revient sur les coulisses de l'enquête.

17h38 : "C'est mon frère, c'est notre sang. Malgré cet acte, on ne peut pas le laisser tomber, on le soutiendra à notre façon dans les années à venir. Mais en aucun cas on ne peut pardonner un tel acte."


Interrogés sur BFMTV, le frère et la mère de Jonathann Daval affirment que la mort d'Alexia les a beaucoup affectés. "Elle faisait partie de notre famille", déclarent-ils.

17h29 : Pendant que Jonathann Daval était en garde à vue et niait toujours le meurtre, la mère d'Alexia était entendue par les gendarmes, et a formellement reconnu le morceau de tissu retrouvé près du corps comme un drap appartenant au couple. C'est l'un des éléments qui auraient, selon Le Parisien, poussé le suspect aux aveux.

16h56 : Les avocats de Jonathann Daval ont-ils violé le secret professionnel en s'exprimant devant les caméras pendant la garde à vue de leur client ? Le bâtonnier de Besançon a convoqué Mes Randall Schwerdorffer et Ornella Spatafora ce matin, afin de leur rappeler l'article 63-4-4 du code de procédure pénale, affirme Libération. Ce texte dispose que "l’avocat ne peut faire état auprès de quiconque pendant la durée de la garde à vue ni des entretiens avec la personne qu’il assiste, ni des informations qu’il a recueillies en consultant les procès-verbaux et en assistant aux auditions et aux confrontations".

16h59 : Lundi 29 janvier, Jonathann Daval est interpellé et placé en garde à vue, trois mois après le meurtre de son épouse. Moins de 48 heures plus tard, il avoue l'avoir étranglée. Retour, en vidéo, sur ces deux jours où tout a basculé.



15h01 : Bonjour @Elise. Il existe plus de quatre cas de circonstances aggravantes concernant un meurtre. Je vous renvoie notamment vers le 9° de l'article 221-4 du code pénal, qui dispose que "le meurtre est puni de la réclusion criminelle à perpétuité lorsqu'il est commis par le conjoint ou le concubin de la victime".

15h01 : Bonjour, Jonathann Daval risque la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre sur conjoint". Pourtant, il me semble que ce motif ne fait pas partie des 4 pour lesquels on peut encourir cette peine. Avez-vous une explication? Merci!

14h01 : Comment les enquêteurs ont-ils réussi à faire avouer Jonathann Daval ? Nous revenons dans cet article sur la façon exemplaire dont cette enquête a été menée, et les petites astuces des gendarmes pour garder une longueur d'avance sur leur suspect.



(MAXPPP)

11h20 : "Comment a-t-il pu faire tout ce cirque ?" s'interrogent les habitants de Gray (Haute-Saône), après les aveux de Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme. Découvrez le reportage de franceinfo sur place.

10h54 : "Le coup a été très dur à encaisser" pour les parents d'Alexia "car ils avaient une confiance absolue en Jonathann", a expliqué Jean-Marc Florand, l'avocat des parents d'Alexia Daval. Voici un extrait de sa déclaration.

(FRANCEINFO)

10h26 : "Jusqu'à nouvel ordre, le crime n'a pas été prémédité, rien ne permet de le penser. Mais Alexia Daval n'est pas morte en tombant sur un coin de table. Ce n'est pas ça."

10h45 : "Il a une profonde affection pour les parents d'Alexia Daval (...). Il reconnaît la mort, c'est l'essentiel", déclare Jean-Marc Florand, avocat des parents d'Alexia Daval. "Les aveux de Jonathann Daval sont un début sur le chemin de la vérité", dit-il.

10h16 : "Il n'a pas le profil d'un tueur, et pourtant..." s'étonne l'avocat des parents d'Alexia Daval, après les aveux de Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme.

10h16 : Y a-t-il eu des violences de la part d'Alexia Daval contre son mari Jonathann, comme le laisse entendre l'avocat de Jonathann ? "Je me garderai bien de confirmer ou d'infirmer. Mais il n'y a pas de raison de dire : 'Ce n'est pas vrai'", réagit Jean-Marc Florand, avocat des parents d'Alexia Daval.

10h09 : "Le fonctionnement de ce couple était assez normal", estime l'avocat des parents d'Alexia Daval.

10h07 : "Ils ont perdu leur fille dans des conditions terribles et ils ont perdu leur gendre (...). Autour de la table familiale, il manque deux couverts", explique Jean-Marc Florand, avocat des parents d'Alexia Daval, au lendemain de l'aveu de Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme.

10h06 : Jean-Marc Florand, avocat des parents d'Alexia Daval, s'exprime actuellement. Vous pouvez suivre sa déclaration en direct sur notre site.

09h45 : Ce n'est pas la première fois qu'un proche éploré d'une victime passe aux aveux : franceinfo revient sur ces témoignages médiatisés de personnes qui se sont avérées être les principaux suspects dans une affaire criminelle.

09h31 : "C'était un accident", "il y a deux victimes"...Après les aveux de Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme, la ligne de défense choisie par son avocat, a fait vivement réagir. Franceinfo les détaille ici.

(SEBASTIEN BOZON / AFP)

08h22 : Sur RMC, l'avocat des parents d'Alexia Daval, Me Jean-Marc Florand, fait part de la "consternation" de ses clients lorsqu'ils ont appris les aveux de Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme.

08h29 : Jean-Marc Bloch, l'ancien chef de la PJ de Versailles, affirme sur franceinfo, que les enquêteurs ont bien fait "de ne pas se précipiter" dans l'enquête sur la mort d'Alexia Daval. Il salue une stratégie qui "était la bonne".

07h31 : "A chaque fois qu'une femme est victime de violences sexistes ou sexuelles et ici d'un féminicide, on trouve des raisons qui justifieraient le fait que cette femme ait été victime. On fait comme si la victime elle-même était coupable d'avoir été victime."

Sur RTL, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes s'insurge contre la ligne de défense des avocats de Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme. "Ils avaient une relation de couple avec de très fortes tensions. Alexia avait une personnalité écrasante, il se sentait rabaissé, écrasé. À un moment, il y a eu des mots de trop, une crise de trop, qu'il n'a pas su gérer", a expliqué hier Me Randall Schwerdorffer.

07h25 : Ornella Spatafora, avocate de Jonathann Daval, le mari d'Alexia, évoque sur BFMTV ce matin "la dispute de trop", pour expliquer son geste. Son client a été mis en examen et écroué hier pour le meurtre de sa femme.

07h01 : Au terme d'une longue et "difficile" garde à vue, Jonathann Daval, le mari d'Alexia Daval, retrouvée morte en octobre dans un bois de Haute-Saône, a avoué l'avoir tuée. Franceinfo revient sur les 48 heures qui ont conduit à sa mise en examen pour le meurtre de sa femme.



(SEBASTIEN BOZON / AFP)

06h33 : Les aveux de Jonathann Daval font la une du Parisien / Aujourd'hui en France ce matin. Hier, il été mis en examen et écroué pour le meurtre de sa femme.