Affaire Daval : les dernières avancées de l’enquête

Jonathann Daval a reconnu avoir étranglé son épouse Alexia. C’est l’épilogue d’une enquête de trois mois, avec depuis quelques heures la ligne de défense du suspect qui se précise. Ce matin, pour la toute première fois depuis les aveux, la famille d’Alexia a réagi par la voix de son avocat.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Jonathann Daval vient de passer sa première nuit en prison. Après ses aveux, mardi 30 janvier, l’informaticien de 34 ans a été mis en examen pour meurtre sur conjoint. Impensable pour les parents d’Alexia, comme l’explique leur avocat Me Jean-Marc Florand : "Le coup a été très dur à encaisser, parce que vous savez qu’ils avaient une confiance absolue en Jonathann. (…) Perdre deux êtres chers sous des régimes différents en trois mois, plus la notion de trahison naturellement absolue qu’ils ne peuvent qu’inévitablement avoir au fond du cœur, c’est beaucoup pour de braves gens qui avaient une vie tranquille et cadrée."

Trois mois de dissimulation

Comment ce gendre idéal qu’ils soutenaient depuis la disparition de leur fille est-il devenu son meurtrier présumé ? Jonathann et Alexia Daval s’étaient rencontrés au lycée, puis mariés il y a trois ans. Mais le couple n’arrivait pas à avoir d’enfant, une source de conflit selon les avocats de Jonathann qui évoque une dispute conjugale qui aurait dégénéré, et "une relation de couple avec de très fortes tensions", affirmant "qu’il se sentait complètement écrasé, rabaissé". Une dispute, un accident. Mais dans ce cas, comment expliquer les trois mois de mensonge, de dissimulation de la part de Jonathann Daval ? Lui qui, quelques jours après le crime, apparaissait éploré au bras de ses beaux-parents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jonathann Daval, le 8 novembre 2017 à Gray (Haute-Saône).
Jonathann Daval, le 8 novembre 2017 à Gray (Haute-Saône). (MAXPPP)