Disparus d'Orvault : la piste du différend familial privilégiée

Les enquêteurs explorent la piste d'un différend familial, dans l'affaire des disparus d'Orvault (Loire-Atlantique). Pacôme Le Mat est en direct de Brest, dans le Finistère.

France 2

La sœur de Pascal Troadec et son ex-compagnon ont été placés en garde à vue ce dimanche 5 mars au commissariat de police de Brest, dans le Finistèr. Une garde à vue qui peut être prolongée jusqu'à demain, lundi 6 mars. Disparus depuis une quinzaine de jours, les membres de la famille Troadec n'ont toujours pas été retrouvés. "Les enquêteurs vont profiter de ce laps de temps pour lever le voile sur cette contradiction majeure : pourquoi dans les premières heures d'audition, l'ex-beau-frère de Pascal Troadec a dit qu'il ne voyait plus sa famille, alors que plusieurs éléments matériels semblent prouver le contraire", interroge Pacôme Le Mat est en direct de Brest, dans le Finistère.

Aucun membre de la famille retrouvé

Pour le moment, le suspens se poursuit : "Il n'y a ni aveux, ni corps, ni même de perquisition. Et pourtant, c'est cette piste que privilégie ce soir les enquêteurs : la piste d'un différend familial sur fond d'héritage", conclut Pacome Le Mat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran montrant la famille Troadec disparue depuis le 6 février à Orvault (Loire-Atlantique)
Capture d'écran montrant la famille Troadec disparue depuis le 6 février à Orvault (Loire-Atlantique) (FRANCE 2)