REPLAY. Disparition de Lucas Tronche : il est "quasiment certain" que la montre et le blouson retrouvés sont ceux de l'adolescent, selon le procureur de Nîmes

Le jeune homme est porté disparu depuis 2015. Il avait quitté son domicile pour se rendre à un cours de natation. Un point-presse a été organisé vendredi après-midi.

Ce qu'il faut savoir

L'enquête se poursuit. De "nouveaux osements" et d'autres objets pouvant appartenir à Lucas Tronche ont été retrouvés dans le Gard, à proximité du domicile de l'adolescent, a annoncé vendredi 25 juin le procureur de Nîmes, Eric Maurel, lors d'un point-presse. Il s'agit d'un "blouson", de "débris d'une montre" et de "chaussures". Pour les deux premiers, il est"quasiment certain" qu'ils ont appartenu à l'adolescent disparu en 2015 après avoir quitté son domicile pour se rendre à un cours de natation. La paire de tennis, elle, n'a pas été "reconnue formellement" par la mère du jeune homme, a précisé le procureur. A ce stade de l'enquête, "il est impossible de privilégier une hypothèse plutôt qu'une autre" sur la disparition de Lucas Tronche, a aussi assuré Eric Maurel. Jeudi, des ossements, des débris de vêtements et d'un sac à dos avaient été découverts à Bagnols-sur-Cèze (Gard). 

 L'identité des restes découverts n'est pas confirmée. "Des examens médico-légaux et si possible génétiques des ossements seront réalisés" pour déterminer l'identité des restes humains découverts, a indiqué jeudi Eric Maurel. Mais le sac à dos retrouvé est "similaire à celui de Lucas Tronche", a-t-il ajouté. 

 Une zone qui n'avait pas encore été fouillée. Le lieu où ces éléments ont été retrouvés est "très difficile d'accès", a dit le procureur, ce qui explique que les volontaires qui avaient participé aux recherches lors de la disparition de l'adolescent ne l'avaient pas fouillé. "C'est une falaise d'environ 60 mètres de haut, à pic, et il était impossible, sans descente en rappel, de pouvoir accéder aux lieux où ont été découverts les objets", a-t-il assuré.

 Une disparition qui n'a pas livré ses mystères. "Nous aurons beaucoup de mal à déterminer ce qu'il s'est réellement passé", a prévenu vendredi matin sur franceinfo Eric Maurel. "Nous n'avons pas d'éléments qui nous permettent de dire s'il s'agit d'une chute accidentelle, d'un geste suicidaire ou si, si c'est bien Lucas Tronche, ce jeune homme a rencontré une tierce personne et qu'éventuellement, il ait pu être poussé dans le vide."

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LUCAS_TRONCHE

20h23 : Il est 20 heures, voici le point sur l'actualité :

De "nouveaux ossements" ainsi que des éléments tels qu'un blouson et une montre ont été retrouvés aujourd'hui à Bagnols-sur-Cèze (Gard), près du domicile de Lucas Tronche, l'adolescent disparu en 2015.


Cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, ont été requis à l'encontre de Valérie Bacot, accusée d'avoir tué en 2016 son mari après 24 ans de viols, de violences et de prostitution contrainte. Les avocates de l'accusée ont réclamé son acquittement.


• Dans 45 minutes, le Stade rochelais et le Stade toulousain se retrouvent pour une nouvelle finale, celle du championnat de France, le Top 14. Vous pouvez regarder la rencontre sur france.tv ou France 2.


• Plusieurs personnes ont été tuées dans une attaque à Wurtzbourg, dans le sud de l'Allemagne. L'assaillant a été arrêté.

19h47 : Un téléphone a été retrouvé sur la falaise de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, où ont été découverts des ossements, des débris de vêtements et d'un sac à dos ressemblant à ceux qu'avait Lucas Tronche, a appris franceinfo auprès d'une source proche aujourd'hui, confirmant une information de BFMTV.

18h10 : 18 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

De "nouveaux ossements" ainsi que des éléments tels qu'un blouson et une montre ont été retrouvés aujourd'hui à Bagnols-sur-Cèze (Gard), près du domicile de Lucas Tronche, l'adolescent disparu en 2015.


Cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, ont été requis à l'encontre de Valérie Bacot, accusée d'avoir tué en 2016 son mari après 24 ans de viols, de violences et de prostitution contrainte. Les avocates de l'accusée ont réclamé son acquittement.


#PPDA Après le classement sans suite de l'enquête pour "viols" visant Patrick Poivre d'Arvor, l'écrivaine Florence Porcel, l'une des plaignantes, a décidé de déposer une plainte avec constitution de partie civile. Cette action enclenche une information judiciaire.

Au moins quatre personnes sont mortes dans l'effondrement d'un immeuble près de Miami (Etats-Unis), et les autorités sont toujours sans nouvelles de 159 personnes, annonce la maire du comté de Miami-Dade.

17h13 : De nouveaux ossements ainsi qu'un blouson ont été retrouvés aujourd'hui dans la zone de recherches à Bagnols-sur-Cèze (Gard). "Il est désormais quasiment certain que ce blouson était celui de Lucas Tronche", a déclaré le procureur de la République de Nîmes.

17h11 : A ce stade de l'enquête, "il est impossible de privilégier une hypothèse plutôt qu'une autre" sur la disparition de Lucas Tronche et la découverte de ces ossements, rappelle le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel. Vous pouvez suivre son point-presse dans notre direct.

17h07 : Des tennis ont également été retrouvées dans la zone de recherches, poursuit le procureur de la République de Nîmes. A ce stade, "il n'est pas certain que ces chaussures soient celles portées par Lucas Tronche", souligne-t-il, même si "les éléments de vraisemblance sur l'identification des ossements s'orientent de plus en plus vers l'identification de Lucas Tronche".

17h12 : Le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, annonce que des débris d'une montre ont également été découverts. "Il est quasiment certain qu'il s'agissait de la montre de Lucas Tronche", annonce-t-il. "Il est de plus en plus probable que ce sac à dos était celui de Lucas Tronche", ajoute le procureur, en référence aux résidus de sac retrouvés hier à Bagnols-sur-Cèze (Gard).

17h07 : Le procureur de Nîmes, Eric Maurel, tient un point-presse après la découverte d'ossements, de résidus de vêtements et d'un sac près du domicile de Lucas Tronche, l'adolescent de 15 ans disparu à Bagnols-sur-Cèze (Gard) en 2015. Suivez notre direct.

15h11 : L'émotion est vive à Bagnols-sur-Cèze (Gard), au lendemain de la découverte d'ossements, de résidus de vêtements et d'un sac près du domicile de Lucas Tronche, cet adolescent qui a disparu en mars 2015. Reportage :

(FRANCE 2)

13h54 : Bonjour @m6, selon le procureur de Nîmes, la découverte d'ossements, de résidus de vêtements et d'un sac près du domicile de Lucas Tronche à Bagnols-sur-Cèze (Gard), six ans après sa disparition, n'a "pas de rapport" avec l'émission de M6 "Appel à témoins", qui avait évoqué la disparition de l'adolescent il y a quelques semaines. Des témoignages ont pu être recueillis, "mais la découverte que nous venons de faire n'est pas en rapport avec cette émission", a-t-il précisé.

13h53 : Bonjour FI, est ce grace à m6 que la policier a reçu la piste pour les ossements découverts

13h13 : Pour votre pause déjeuner, voici un "best-of" de nos contenus du jour sur franceinfo :

Notre article se penchant sur le bilan de la fusion des régions, un "big-bang territorial" entré en vigueur en 2016.

Notre article vous relatant ce que l'on sait des découvertes d'ossements, de résidus de vêtements et d'un sac près du domicile de Lucas Tronche, un adolescent de 15 ans disparu en mars 2015.


L'article de nos collègues de franceinfo sport vous racontant les coulisses du tracé du Tour de France.

12h13 : Il est midi ! Faisons un point sur l'actualité :

Après la découverte d'ossements qui sont "très probablement" ceux de Lucas Tronche, l'adolescent disparu depuis 2015, le procureur de Nîmes assure que toutes les pistes vont être étudiées pour comprendre ce qu'il s'est passé, même si c'est "une mission quasi-impossible" selon lui.


Le parquet de Nanterre annonce ne pas donner de suites judiciaires aux plaintes déposées à l'encontre de Patrick Poivre d'Arvor. L'ex-présentateur du journal de 20 heures de TF1 faisait l'objet de sept plaintes pour "viols, agression sexuelle ou harcèlement sexuel", depuis les révélations de l'écrivaine Florence Porcel en février, a précisé le parquet.

L'avocat général a demandé une peine de cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, contre Valérie Bacot, accusée d'avoir tué son mari violent et proxénète en 2016. Cette femme de 40 ans ayant déjà effectué un an d'emprisonnement, elle ressortirait donc libre au terme de cette semaine de procès.

Thomas Pesquet va entreprendre sa troisième sortie extravéhiculaire dans le cadre de la mission Alpha à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Suivez notre direct.

11h48 : Il estime que c'est un "échec gravé à jamais" pour toutes les personnes qui se sont mobilisées pour retrouver l'adolescent après sa disparition. "On a raté quelque chose, on est passés à côté", dit le président de l'association Retrouvons Lucas.

11h40 : "C'est une épreuve pour la famille de Lucas, ses frères (...). Ils ont tenu 6 ans et demi, on ne sait pas comment", ajoute le président de l'association Retrouvons Lucas.

11h38 : "Ces éléments font qu'il y a une forte probabilité que ce soit Lucas, qu'on cherche depuis 6 ans et 3 mois", précise Philippe Givry.

11h40 : "On est encore sous le choc de la nouvelle d'hier où les services de recherche ont découvert des ossements et des morceaux de vêtements et un sac à dos", commente Philippe Givry, président de l'association Retrouvons Lucas, sur BFMTV.

11h25 : "C'est une mission quasiment impossible, mais nous ferons tout pour aider à la manifestation de la vérité."


Le procureur affirme que toutes les pistes sont étudiées quant à la mort du garçon. "S'agit-il d'une chute accidentelle ? D'un geste suicidaire ? Ou a-t-il rencontré quelqu'un fortuitement ? A-t-il été poussé dans le vide ?", s'interroge Eric Maurel.

11h22 : Le procureur précise que la juge d'instruction avait "programmé l'opération de ratissage de longue date" dans la commune de Bagnols-sur-Cèze (Gard), où l'adolescent a disparu en 2015.

11h26 : Après la localisation d'ossements pouvant être "très probablement" ceux de Lucas Tronche, le procureur de Nîmes, Eric Maurel, précise sur BFMTV que cette découverte n'est pas en lien avec l'émission de M6 "Appels à témoins", qui avait été diffusée au début du mois.

09h19 : Faisons un point sur l'actualité de cette matinée :

"Nous aurons beaucoup de mal à déterminer ce qui s'est passé", a déclaré le procureur de Nîmes sur franceinfo, après la découverte d'ossements à Bagnols-sur-Cèze (Gard), qui pourraient être ceux de Lucas Tronche, un adolescent porté disparu depuis 2015.


Le policier blanc Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l'Afro-Américain George Floyd, sera fixé aujourd'hui sur le nombre d'années qu'il passera derrière les barreaux pour ce crime qui a bouleversé l'Amérique.

• Le Premier ministre hongrois Viktor Orban s'est fait vertement rappeler à l'ordre au sommet de l'UE à propos de la loi homophobe adoptée à Budapest. Son homologue néerlandais est allé jusqu'à lui suggérer une sortie de l'UE.

La finale du Top 14 aura lieu ce soir entre La Rochelle et Toulouse au Stade de France avec une jauge revue à la hausse pour l'occasion, passant de 5 000 spectateurs prévus initialement à 14 000.

08h01 : "Nous aurons beaucoup de mal à déterminer ce qui s'est passé."

Après la découverte d'ossements et d'objets similaires à ceux qui appartenaient à l'adolescent disparu en 2015, le procureur de Nîmes indique que "toutes les hypothèses de travail sont étudiées" pour comprendre ce qui a pu arriver.

07h06 : On fait de tout de suite un point sur l'actualité :

Le procureur de Nîmes a annoncé hier la découverte "d'ossements pouvant être d’origine humaine, de débris de vêtements et d’un sac similaire à celui de Lucas Tronche". L'adolescent de 15 ans est porté disparu depuis le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze (Gard). Une source proche de l'enquête affirme à franceinfo que "tout semble correspondre".

Les dirigeants européens ont vivement condamné le Hongrois Viktor Orban pour sa loi, qu'ils jugent discriminatoire envers les homosexuels, lors d'un sommet réunissant les 27 à Bruxelles. "Ce n'était pas une discussion diplomatique, c'était plutôt une confrontation", a commenté le Premier ministre belge Alexander De Croo, jugeant ce moment "assez historique".

La finale du Top 14 aura lieu ce soir, à 20h45. Elle opposera Toulouse à La Rochelle. Le Stade de France pourra accueillir 14 000 spectateurs au lieu de 5 000 initialement.

• Un immeuble résidentiel s'est effondré en Floride hier : les autorités sont sans nouvelles de 99 personnes.