Deux militants écologistes placés en garde à vue après s'être accrochés à des poteaux lors du match de rugby Toulouse-Stade Français

Vêtus de tee-shirt à message politique, les deux membres de "Dernière rénovation" ont escaladé les poteaux de l'en-but toulousain, avant de s'y accrocher avec des colliers de serrage en plastique. Les stadiers les ont délogés à l'aide d'une échelle.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Deux militants du mouvement écologiste Dernière rénovation escaladent les poteaux de l'en-but du Stade Toulousain lors du match contre le Stade Français à Toulouse, samedi 5 novembre 2022. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Deux hommes qui avaient interrompu pendant une dizaine de minutes le match de Top 14 de rugby entre Toulouse et le Stade Français, samedi 5 novembre, en s'accrochant aux poteaux, ont été placés en garde à vue ce dimanche, a appris France Bleu Occitanie auprès du parquet de Toulouse.

Peu avant la 14e minute, ces deux militants membres du mouvement écologiste Dernière rénovation", vêtus de tee-shirt sur lesquels étaient inscrits des messages politiques, sont entrés sur le terrain et ont escaladé les poteaux de l'en-but toulousain, avant de s'y accrocher avec des colliers de serrage en plastique. "Il nous reste 872 jours" et "Le 49.3 tue", pouvait-on lire sur leurs vêtements.

Les stadiers les ont délogés à l'aide d'une échelle et le match a pu reprendre après une petite dizaine de minutes d'interruption.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.