Cet article date de plus de quatre ans.

Deux frères abattus en pleine rue à Villeurbanne dans un possible règlement de comptes

Dimanche, en fin d'après-midi, une voiture s'est approchée des deux victimes et un passager cagoulé serait sorti du véhicule pour ouvrir le feu avec un fusil d'assaut.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La police bloque la rue de Villeurbanne (Rhône) où deux hommes ont été tués d'une rafale d'arme automatique, dimanche 7 février. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Les faits se sont produits en pleine rue, dans un quartier sensible de Villeurbanne (Rhône), en banlieue lyonnaise. Deux frères ont été abattus d'une rafale d'arme automatique, dimanche 7 février, dans ce qui ressemble pour les enquêteurs à un règlement de comptes. Un homme a été placé en garde à vue, mais aucun lien entre lui et les faits n'a été formellement établi.

Une enquête a été ouverte pour "meurtre en bande organisée et association de malfaiteurs". Selon les premiers éléments de l'enquête, dimanche, en fin d'après-midi, une voiture s'est approchée des deux victimes et un passager cagoulé serait sorti du véhicule pour ouvrir le feu avec un fusil d'assaut.

Une voiture incendiée retrouvée non loin de là

Les victimes seraient connues de la justice. Les deux frères sont originaires du quartier des Buers, où se sont produits les faits, un quartier "très populaire réputé sensible" de Villeurbanne, selon un adjoint au maire.

A 500 mètres de la scène du crime, les enquêteurs ont retrouvé une voiture incendiée. Elle pourrait être celle utilisée par les agresseurs. C'est à proximité de cette carcasse qu'un homme a été interpellé avant d'être placé en garde à vue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.