Cet article date de plus de neuf ans.

Deux démineurs grièvement blessés dans une carrière du Vaucluse

Les deux hommes, des policiers détachés à la Sécurité civile, ont été blessés lorsqu'une charge sur laquelle ils travaillaient a explosé. Leur pronostic vital est engagé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Commune d'Oppède-le-Vieux, rattachée à Oppède (Vaucluse), où l'accident de déminage s'est produit, le 23 mai 2012. (GUY CHRISTIAN / HEMIS.FR)

Deux démineurs de la Sécurité civile ont été grièvement blessés, mercredi 23 mai, dans une carrière à Oppède (Vaucluse) lorsqu'une charge sur laquelle ils travaillaient a explosé. Les deux hommes de la Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) sont âgés de 49 et 50 ans. Envoyés par le centre de déminage de Marseille, ils intervenaient sur une opération de destruction de matières explosives et de détonateurs quand l'accident s'est produit, vers 11h30, pour une raison indéterminée.

"L'état des victimes est jugé très sérieux, avec un pronostic vital engagé" pour les deux hommes, a indiqué le parquet d'Avignon. Les victimes, deux brigadiers-chefs de la police nationale détachés à la Sécurité civile, ont été évacuées par hélicoptères vers deux hôpitaux de Marseille. "Nous sommes affligés par ce drame qui frappe la police nationale en la personne de deux brigadiers-chefs pères de famille", a réagi David-Olivier Reverdy, représentant du syndicat de police Alliance. 

La Sécurité civile compte quelque 300 démineurs, répartis dans 20 centres en France, chargés de la détection et de l'enlèvement ou de la destruction d'objets suspects, explosifs, munitions anciennes, etc. Ils sont aussi sollicités lors des voyages officiels ou de grandes manifestations populaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.