Cet article date de plus de sept ans.

Deux blessés légers après l'effondrement du toit d'un hypermarché Carrefour à Nice

L'incident est survenu mercredi vers 17 h 30 dans le centre commercial de la Lingostière. Aucune victime supplémentaire n'a été retrouvée dans la nuit.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pompiers en face de l'hypermarché Carrefour de Lingostière, à Nice (Alpes-Maritimes), après l'effondrement d'une partie de son toit, le 5 février 2014. (VALERY HACHE / AFP)

Le toit d'un hypermarché Carrefour et de sa galerie commerciale s'est partiellement effondré à Nice (Alpes-Maritimes), mercredi 5 février. Il s'agit de la grande surface de Lingostière. La police nationale des Alpes-Maritimes a précisé sur Twitter que 200 m² de toiture se sont écroulés. Jeudi matin, on dénombrait deux blessés légers. Francetv info résume ce que l'on sait de cet incident.

Que s'est-il passé ?

Le drame est survenu vers 17h30. "C'est tombé d'un coup, a raconté un témoin auprès de Nice-Matin. On a entendu un gros boum, puis comme un tremblement de terre. On a vu une dame en sang à proximité des débris. C'est très choquant", a-t-il poursuivi. Les images sont impressionnantes.

MATHIAS SECOND - FRANCE 2

Quel est le bilan ?

Deux blessés légers sont recensés, selon la police. Il s'agit de deux femmes qui travaillent dans la pharmacie de la galerie marchande.

Initialement, Christian Estrosi, député-maire de Nice, avait indiqué qu'il pourrait y avoir trois autres personnes sous les décombres, dont un grand-père et son petit-fils. Mais les secours se sont montrés rassurants quelques heures après. "A 99,99%, il n'y a personne sous les décombres", a jugé l'adjudant chef Patrick Villardry, maître-chien.

"Aucune victime n'a été trouvée dans la nuit", a indiqué jeudi matin le commandant des opérations des sapeurs-pompiers. Seule une petite zone autour d'un pilier central n'a pu être atteinte lors des recherches, a-t-il précisé, estimant qu'il y avait "très peu de chance" de retrouver un corps à cet endroit.

Quelle est la cause de l'effondrement ?

Lorsque le pan du toit s'est effondré, une grande quantité d'eau accumulée a été libérée. Robert Arribas, élu au CHSCT de la galerie commerciale et du Carrefour de Lingostière, a indiqué à France Bleu Azur avoir signalé à plusieurs reprises des inflitrations d'eau importantes dans la toiture.

Sur Twitter, le groupe Carrefour France a indiqué qu'une enquête technique a été lancée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.